La Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 60 – Détruis-le juste (2)

Cale descendit du carrosse une fois arrivé au village de Harris, le village le plus proche de la Forêt des Ténèbres. Ses pensées une fois arrivé sur place furent simples.

« C’est sombre. »

Cela faisait un peu plus de deux mois, mais le village de Harris était toujours sombre. Cale regarda à ses pieds pour constater qu’il y avait toujours des cendres noires au sol.
Il regarda ensuite à l’arrière pour entendre la voix amère du Vice-Capitaine.

« Tout a brûlé. »

Cale se retourna pour regarder le Vice-Capitaine Hilsman.

« Où ont-ils dit que les tombes se trouvaient ?
– Je vais aller demander. »

Cela faisait un moment que Cale avait vu le Vice-Capitaine Hilsman être si calme, mais ce n’était pas la faute d’Hilsman.

Un large mur de pierre. Le Village de Harris, le village situé à l’extérieur de ce mur en direction de la Forêt des Ténèbres, n’était plus. Tout ce qu’il restait était des ruines effritées de maisons et des cendres noires qui servaient de signes pour montrer que quelque chose avait autrefois existé à cet endroit.

« Je ressens une forte sensation de feu ici.
– Tu peux sentir quelque chose comme ça ?
– Je suis d’une tribu de la mer après tout. »

Witira sourit légèrement et répondit, mais elle semblait être sous le coup de l’émotion. Toutefois, Cale n’avait pas le temps de lui prêter attention. Il se dirigea vers les enfants Loups qui ne semblaient pas pouvoir sortir du carrosse.

« Maes.
– Jeune Maître-nim. »

Le Loup le plus âgé, Maes, était raide après avoir vu les restes du village en face de lui. Cale était à peu près certain qu’ils étaient en train de penser à leur village natal.

« Sais-tu pourquoi je vous ai tous emmenés ici ? »

Maes ne pouvait pas répondre à la question de Cale. Cale ne lui avait pas dit pourquoi ils les avaient tous emmenés ici. C’était un si petit groupe que le majordome adjoint Hans et Beacrox n’étaient pas présents, mais ils étaient inclus.

Maes regarda Cale avec incertitude. Le jeune maître que Lock leur avait dit de servir s’exprima tranquillement avec ses bras croisés.

« J’aurai bientôt beaucoup d’argent entre mes mains.
– Pardonnez-moi ? »

La discussion soudaine à propos d’argent embrouilla Maes et les enfants Loups. Cale continua à parler sans s’en soucier. La Tour de Magie et la Reine de la Jungle. Il aurait une tonne d’argent après ces deux évènements. Il allait aussi amener les droits d’une route maritime sûre à son territoire.

« Et je compte utiliser une partie de cet argent pour reconstruire ce village. »

Le terme “village” attira l’attention des enfants.

« Je compte aussi construire une villa ici pour vous tous, moi, et le reste du groupe pour jouer tous ensemble.
– … J’ai entendu dire que la Forêt des Ténèbres était dangereuse.
– Tu es sérieux ? »

Cale questionna Maes et regarda autour de lui. Ohn et Hong descendaient du carrosse et le Dragon Noir était probablement en train de voler quelque part. Les deux Baleines approchaient un puits qui était recouvert de cendres.

« Seront-ils plus forts que vous tous lorsque vous aurez grandi ? »

La question sans détour parvint aux oreilles des enfants Loups.

« J’ai promis à Lock que je prendrais soin de vous tous. Cela veut dire que je dois également vous fournir un environnement pour que vous puissiez vivre tels que les Loups que vous êtes. »

Le moment où un sourire qui semblait dire que ce n’était pas dûr à accomplir apparut sur le visage de Cale, un vent froid s’abattit sur eux. Une fois qu’une partie des cendres noires s’envolèrent avec le vent, la voix de Cale remplit de nouveau le silence.

« Je créerai cet environnement pour vous. Je vous aiderai à grandir et devenir de grands Loups avant le retour de Lock. »

Cale regarda Maes et les enfants Loups avant de se renfrogner.

« Pas de réponse ?
– … O-oui !
– Oui ! »

Cale n’était pas satisfait de la réponse des enfants et s’éloigna. Maes regarda Cale, qui marchait en direction du mur, avant de se retourner. Ses plus jeunes frères et sœurs le regardaient tous.
Maes prit la parole.

« … Devenons tous forts. »

Maes regarda alors en direction du village. Il pensa au fait qu’un jour ce village sombre deviendrait un endroit chaleureux comme son village natal. Maes pouvait sentir que ses jeunes frères et sœurs pensaient de la même façon, même s’ils n’avaient rien dit.
Ils étaient tous des Loups.

Cale n’avait aucune idée de la détermination des Loups alors qu’il tapotait le mur de pierre.

« C’est assez épais. »

Cale tourna sa tête pour voir la seule porte sur le mur. Cette porte de pierre était le seul accès à la Forêt des Ténèbres. Bien sûr, Choi Han n’avait pas utilisé cette porte lorsqu’il était venu pour la première fois au village de Harris. Il avait sauté par-dessus le mur d’approximativement 10 mètres de haut pour entrer.

« Est-ce que la Forêt des Ténèbres est derrière ce mur ?
– Correct. »

Cale observa Witira, qui s’était approchée. Ses cheveux et ses yeux bleus étaient tous les deux teints en bruns avec de la magie, et son visage avait été aussi magiquement changé pour un visage commun. Toutefois, sa voix était toujours aussi belle.

« Je ne peux pas voir derrière le mur, mais cela devrait être assez unique vu que c’est l’une des Régions Interdites, non ? Je me demande si le mur est solide. »

Witira sourit en pressant légèrement le mur avec son index. Toutefois, cet index se planta droit dans le mur.

« Ahah. »

Witira sourit maladroitement.

‘Les Baleines sont vraiment une race effrayante.’

Cale prétendit ne rien voir et se retourna. Ces deux semblables aux cheveux longs n’étaient toujours pas habitués à contrôler leur force sur terre. Cale changea rapidement le sujet.

« C’est similaire.
– Hmm ? Quoi donc ?
– Derrière le mur. Vous avez dit que c’était probablement unique.
– Ah. »

Witira poussa un petit cri et Cale haussa juste les épaules. Il se détourna du mur en continuant à parler.

« La Forêt des Ténèbres est juste une forêt normale, comme toutes les autres. »

Cale qui vit que Witira l’avait rapidement rejoint et marchait à la même vitesse que lui, continua.

« Mais les choses à l’intérieur sont différentes. »

Personne ne savait pourquoi, mais la Forêt des Ténèbres avait souvent des monstres et des plantes qui avaient muté. C’était facile de différencier les monstres mutés parce que leur apparence était différente, mais c’était plus difficile avec les plantes. Même si elles avaient l’air similaires, une version mutée d’une plante utilisée pour soigner pouvait finir par être vénéneuse.

‘Et il y aussi les monstres qui sont généralement trouvés dans le Continent de l’Est également.’

C’était pourquoi c’était l’une des Régions Interdites. C’était le seul endroit sur ce continent où l’on pouvait trouver des traces du Continent de l’Est.

« Jeune Maître-nim ! »

Cale hocha en direction du Vice-Capitaine Hilsman, qui l’avait appelé, avant de se retourner pour parler à Witira.

« Prenez soin des enfants s’il vous plaît.
– Bien sûr. Il y a beaucoup d’enfants-Bêtes ici. »

Witira regarda silencieusement Cale qui soupirait avec une expression ennuyée après son commentaire. Cale se retourna alors et se dirigea vers Hilsman.

« Allons-y.
– À vos ordres, jeune Maître-nim. »

Hilsman était le seul qui accompagnait Cale alors qu’ils se dirigeaient vers une certaine location.

« C’est ici. »

Beaucoup de tombes se trouvaient là. C’était l’endroit où Choi Han avait enterré tous les habitants du village de Harris.

Hilsman s’éloigna de Cale et alla se tenir avec les soldats avant de regarder Cale. Le fait que Cale Hénituse s’était rendu à ce village était surprenant, mais le fait qu’il avait cherché les tombes dès sa sortie du carrosse était encore plus surprenant.

Le Vice-Capitaine s’était éloigné pour laisser un peu de temps seul à Cale. Bien sûr, Cale n’avait pas réalisé ni ne se souciait de l’action du Vice-Capitaine et se mit juste à parler à lui-même.

« … Le fait qu’il ne soit pas devenu fou est fabuleux. »

Le fait que Choi Han soit resté sain d’esprit après cet incident était prodigieux.

Choi Han semblait avoir mis beaucoup d’efforts dans ces tombes, mais elles étaient quasiment toutes faites de terre. De plus, il n’y avait aucune pierre tombale, elles avaient juste leurs noms écrits sur des morceaux de pierre plats. Cale compta le nombre de tombes.

Choi Han avait personnellement enterré tous les corps sous ces tombes.

Cale avait une pensée intéressante de temps à autre. La raison derrière la mort des villageois était restée un mystère dans le roman. Le roman décrivait l’évènement comme l’une des raisons du développement du personnage principal. Mais était-ce vraiment cela ?

‘J’ai l’impression qu’il y a autre chose.’

Il n’arrêtait pas d’avoir l’impression qu’il y avait autre chose derrière l’histoire ces derniers temps. La raison était simple.

La Forêt des Ténèbres, les Sirènes, et la destruction du village de Harris.

Ces trois choses donnèrent à Cale un scénario. Toutefois, c’était un problème qu’il dirait à Lock de partager avec Choi Han ou, si Choi Han reviendrait avec Lock, il le dirait à Choi Han lui-même.
Le village de Harris n’était pas le problème de Cale mais celui de Choi Han.

« Hilsman.
– Oui, jeune Maître-nim. »

Donc tout ce que Cale fit était ce qu’il devait faire en tant que membre de la famille Hénituse.

« Dis-leur de faire des tombes convenables dans le futur. C’est trop miteux.
– … Oui, Monsieur ! »

Cale tapota Hilsman, qui répondit plus énergétiquement que d’habitude, sur l’épaule avant de regarder les soldats. Les soldats s’éloignèrent lentement et Cale garda sa main sur l’épaule de Hilsman et murmura.

« Tu sais quoi faire ? »

Toutes sortes d’émotions apparurent sur le village de Hilsman alors qu’il se remémorait ce qui s’était passé deux nuits avant. Ils étaient en train de camper lorsque Cale l’avait appelé dans sa tente.

« Je me rendrai dans la Forêt des Ténèbres.
– Quoi ? Pourquoi est-ce que quelqu’un en récupération se rendrait dans un endroit aussi dangereux ? Les assaillants ne se trouveront pas là. Devez-vous faire autant pour Choi Han- »

Le petit Dragon Noir apparut alors que Hilsman parlait. Il était extrêmement surpris lorsque cela arriva. Mais ce n’était pas fini.

*Miaaaaaaaaou.*

Les chatons miaulèrent avant de se transformer en humains. C’était des Hommes-Bêtes. De plus, le Vice-Capitaine eut des sueurs pour la première fois de sa vie après avoir vu la femme sortir un long fouet d’eau et l’homme tenant une épée avec un tourbillon à sa pointe.

‘Ne t’inquiète pas.’

Au centre de tous ces puissants monstres se trouvait Cale, qui avait un sourire relaxé sur son visage. Le fait que Cale semblait si normal autour d’eux choqua encore plus Hilsman.
Hilsman avait pris sa décision durant ces deux derniers jours. Même s’il était quelqu’un dont le seul but était de devenir capitaine, il n’était tout de même pas un idiot.

« Oui, ne vous inquiétez pas jeune Maître-nim.
– Bien. »

Cale se retourna sans se soucier de Hilsman. Hilsman suivit juste derrière lui, et Cale continua à parler.

« Je te fais confiance. »

Cela fit Hilsman serrer ses poings. Il s’était dit que cela suffisait s’il parvenait au poste de Capitaine dans la brigade des Chevaliers Hénituse. Toutefois, sa mentalité avait changé ces deux derniers jours. Il partagea ses pensées avec Cale.

« Jeune Maître-nim, je deviendrai plus fort.
– Fais ce que tu veux. »

Cale répondit sans intérêt, se sentant juste rassuré du fait que cela sonnait comme si Hilsman s’occuperait des problèmes.

C’était pourquoi il n’y avait aucun garde où Cale se tenait au milieu de la nuit. Le Vice-Capitaine avait changé les zones de patrouille. Cale toucha son sac magique en se tenant en face du mur de pierre et s’exprima.

« Il y a deux mares dans la Forêt des Ténèbres. »

Cette large forêt n’avait que deux mares. Cale continua à parler nonchalamment en regardant Paseton.

« L’une est là où les monstres vivent et l’autre est là où rien ne peut vivre. »

Il demanda alors à Paseton.

« Paseton, tu as dit que le poison des Sirènes semblait être plus fort. Donc laquelle penses-tu que ce soit ? »

Paseton répondit nerveusement.

« Je pense que c’est celle où rien ne peut vivre.
– Correct. Il y a de grandes chances que ce soit celle-là. C’est pourquoi nous nous rendrons là en premier. »

Ils pouvaient se diriger vers celle avec les monstres si la première n’était pas la bonne. C’était également plus facile en terme d’emplacement.
À ce moment, Witira, qui se tenait là silencieusement, regarda les côtés de Cale avec inquiétude. Elle hésita un instant avant de finalement poser sa question.

« Cela ne sera pas dangereux avec les enfants ? »

Ohn et Hong se balançaient sur les épaules de Cale.
« Jeune Sire Cale, vous avez dit que la Forêt des Ténèbres est dangereuse. Et si c’est une mare où rien ne vit, c’est qu’il y a assurément soit du poison partout soit la mare en elle-même est dangereuse. »

Witira sentit quelque chose de bizarre alors qu’elle parlait. La queue du chaton argenté Ohn se balançait joyeusement.

« Un endroit dangereux comme celui-ci est notre spécialité, nya. Mais plus important, il a dit qu’il ne se blesserait pas. »

La Tribu du Chat était méticuleuse et talentueuse dans les recherches. Witira regarda Cale parce que la réponse d’Ohn n’était pas ce à quoi elle s’attendait. Ses yeux s’agrandirent soudainement.

C’était parce que Cale avait un petit sourire satisfait et l’autre enfant Chat, le chaton rouge, souriait également. Leurs deux sourires semblaient vils. Hong semblait être très excité en parlant.

« Je vais devenir plus fort aujourd’hui. Tout va bien se passer, nya ! »

Il était temps d’améliorer la brume empoisonnée.
Un développement sûr pour les enfants, qui voulaient devenir plus forts, et Cale, qui voulait la paix et la sécurité, était arrivé. Cale parla à Witira.

« C’est une grande opportunité. »

Une brume empoisonnée assez puissante pour avoir de l’impact sur la Tribu de la Baleine serait peut être mise au point s’ils avaient de la chance.

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *