Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 59 – Détruis-le juste (1)

Les membres de la famille de Cale étaient, naturellement, les premiers à l’accueillir.

*Swish. Swoosh.*

Le corps de Cale était tourné de part et d’autre contre son gré.

*Tap. Tap. Tap.*

Les épaules, les bras, le visage et les deux mains de Cale avaient été soigneusement inspectés. Cale avait juste une expression vide durant tout le processus.

« On dirait que tu n’as aucune blessure sérieuse. »

Comte Deruth examina Cale pour un long moment avant de sourire finalement, rassuré. Cale afficha un sourire épuisé et arrangea ses manches froissées.

Comte Deruth était toujours fort car il s’entraînait toujours à l’épée tous les matins.

« Comment vas-tu ? Tu es fatigué ?
– Je vais bien. »

Une fois que le Comte Deruth avait fini, Comtesse Violan s’approcha de Cale.

« J’ai entendu dire que tu avais plus de personnes avec toi maintenant. »

Elle parlait des enfants Loups et des Baleines. Les Baleines semblaient à présent complètement différents grâce à la magie du Dragon Noir.

« Oui, d’une manière ou d’une autre, on en est arrivé là.
– D’accord. »

Cale pouvait voir les yeux encore parfaits de Violan se refroidir.

« … J’ai entendu dire qu’ils n’avaient toujours pas trouvé les terroristes.
– C’est aussi ce que j’ai entendu.
– D’accord. Il suffit pour l’instant. »

Le regard de Violan se tourna vers le comte Deruth, qui la regardait aussi, et échangèrent des messages par leurs yeux. Cale se demandait ce qu’ils pouvaient se dire, mais prétendait ne pas être au courant de leur conversation silencieuse. Leurs regards semblaient montrer qu’ils allaient faire quelque chose de grand. Comte Deruth commença à sourire gentiment pendant qu’il se mit à parler à Cale.

« Nous pouvons tout entendre de l’incident à la capitale et de ton pouvoir ancien plus tard, alors va te reposer maintenant.
– Oui, père. »

Cale pouvait finalement se diriger vers sa chambre à la suggestion du Comte. Toutefois, il y avait plus de personnes le retenant. Ils étaient ses jeunes frère et sœur Basen et Lily.

« Hyung-nim, comment vous sentez-vous ?
– Ah, c’est vrai. »

Cale se détourna de ses frère et sœur et fit signe au majordome adjoint Hans. Hans s’approcha d’eux immédiatement.

« Tenez.
– Bien. »

Cale tendit les objets qu’il avait pris de Hans à Basen et Lily.

« Stylo à plume pour toi et une épée pour toi. »

Cale n’avait pas oublié les objets que ces cadets lui avaient demandés d’obtenir. Il leur présenta leurs cadeaux et les regarda avant de demander.

« Qu’y-a-t-il ? »

Le visage de Basen était stoïque.

« Je suis sûre que c’était chaotique.
– Je devais quand même respecter ma promesse. »

Basen écouta la réponse dénuée de sentiments de Cale et l’observa avant de serrer la boîte avec le stylo à plume et de commencer à parler.

« Je vais beaucoup étudier. Je vais travailler pour l’administration et le développement de ce territoire.
– Bien, bien. »

‘Tu dois devenir le prochain Comte, alors ce serait génial pour toi d’étudier l’administration.’

C’était une mentalité géniale selon l’opinion de Cale. Cale se mit à sourire quand Basen hésita pour un moment avant de rajouter.

« Je ne ferai rien qui puisse vous troubler.
– Que veux-tu dire ?
– Rien, ne vous en faites pas. »

Basen ne dit rien d’autre après cela. Cale regarda vers Basen avec curiosité avant de se détourner éventuellement pour voir sa plus jeune sœur, Lily Hénituse.

L’expression sur le visage de cette petite de 7 ans était étrangement déterminée.

‘Quoi encore ?’

« Grand-frère aîné.
– Lily.
– Je vais devenir suffisamment forte pour mener une brigade de chevalier et protéger notre territoire. Je vais protéger tout le monde.
– Oh, je te soutiendrai. »

Basen avec l’administration et Lily avec les chevaliers. Tous les deux aideraient le territoire à fonctionner correctement. À quel point ce serait génial pour Cale ? Cale caressa la tête de Lily avec une expression satisfaite.

« Tu fera un chevalier incroyable.
– Je vous en remercie. Je vais faire en sorte que personne n’ait à se blesser.
– Bien, bien. »

Cale s’arrêta de caresser sa tête et se mit à marcher.

« Je vais aller prendre du repos maintenant.
– Hyung-nim, veuillez bien vous reposer.
– Vous devez bien vous reposer afin de vous rétablir ! »

Cale salua les deux enfants de la main et se dirigea vers sa chambre. Les deux cadets regardèrent Cale s’en aller pendant un long moment.

Cale était retourné dans sa chambre pour la première fois depuis longtemps, mais sa chambre ne semblait pas avoir été inhabitée pendant une longue période.

« Miiiiaou.
– Miiaou. »

Les deux chatons qui roulaient sur le lit semblaient être très excités, mais Cale n’avait même pas eu le temps de regarder les chatons, puisqu’il vit celui qui l’attendait à l’extérieur de sa chambre et commença à se renfrogner.

« … Tu vas être celui qui va me servir ? »

C’était le Chef Beacrox. Essayait-il d’arrêter son service en tant que Second Chef afin de faire le travail de Ron ? Beacrox ignora le regard de Cale et lui tendit une lettre.

« C’est une lettre de mon père.
– Ah, Ron.
– Il m’a dit que c’était un rapport. »

Cale pouvait voir que la lettre n’était pas ouverte. Même si Ron avait envoyé une lettre par l’intermédiaire de Hans quand il était parti, il semblerait qu’il allait à présent faire ses rapports via son fils.

« Génial. Merci.
– Je vous en prie.
– J’ai fait en sorte que Maès et le reste des enfants Loups aident à la cuisine et au service. »

Les épaules de Beacrox se raidirent mais il réussit à répondre après quelques secondes de silence.

« … Je comprends. »

Il semblait très fébrile en s’éloignant, mais jusqu’à présent Beacrox faisait du bon travail avec les enfants Loups.

*Clic.*

Cale referma la porte de la chambre et le Dragon Noir apparut immédiatement.

« Notre maison est géniale. Notre maison est vraiment vraiment géniale. »

Le Dragon Noir, excité, sauta sur le lit avec Ohn et Hong. Cale s’esclaffa aux actions des trois enfants, dont l’âge moyen était de seulement 7 ans, et ouvrit la lettre. Ensuite, il faillit lâcher la lettre.

“Je suis encore en vie. Vous êtes encore en vie aussi, n’est-ce pas, Jeune Maître ?”

Le rapport n’avait qu’une seule ligne.

Comment pouvait-il y avoir un rapport aussi effrayant ? Néanmoins, il permettait à Cale de savoir qu’il avait réellement été envoyé par Ron. Enfin, l’écriture et le sceau qu’ils s’étaient mis d’accord, avant que Ron ne parte, prouvaient aussi que le rapport venait de Ron.

*Toc toc toc.*

« Jeune Maître, puis-je entrer ? »

Cale entendit la voix de Hans en même temps que les coups. Les chatons se calmèrent tandis que le Dragon Noir devint immédiatement invisible.

« Entre. »

Hans entra avec son bras rempli de friandises pour les chatons et commença à parler.

« Le mage a dit que vous pouviez venir à tout moment.
– Alors je vais y aller maintenant. Tu n’as pas besoin de me suivre. »

Cale laissa Hans dans la chambre alors qu’il partit vers le bâtiment administratif.

‘- Où vas-tu ? Pour rencontrer un mage ?’

Cale hocha légèrement sa tête pour le Dragon Noir qui le suivait au lieu de rester jouer avec Ohn et Hong.
Cale était certain que le dragon était intéressé au mot “mage”.

« Jeune Maître-nim, bon retour.
– Merci. »

Une fois qu’il entra, il y eut beaucoup de personnes accueillant Cale.

« Bonjour, jeune Maître-nim.
– Oh, cela faisait longtemps.
– J’ai entendu dire que vous avez fait quelque chose de grand. Vous êtes incroyable.
– Pas vraiment. »

Cale trouvait cela énervant et se dépêcha. Le Dragon Noir invisible observa tout le monde avant de se mettre à battre un peu plus fort ses ailes et de suivre après Cale.
Les oreilles du Dragon Noir vacillèrent davantage et son sourire s’agrandit quand de plus en plus de monde apparut pour accueillir Cale.

Cale ne savait rien de cela alors qu’il ouvrit la porte menant à sa destination. Bien sûr, il avait toqué.

« Jeune Maître-nim ?
– Je ne vous avais pas vu avant. Content de vous rencontrer.
– C’est un honneur. »

C’était le mage responsable des communications vidéo magiques du territoire. La communication vidéo était habituellement confiée à quelqu’un entre le niveau débutant et le niveau intermédiaire.

« Pouvons-nous nous connecter immédiatement ?
– Bien sûr. Où devrais-je vous connecter ? »

Le mage continuait d’épier Cale tandis qu’il préparait l’appareil de vidéo communication. Le territoire était à l’heure actuelle rempli d’histoires de Cale Hénituse. Peut-être que c’était la raison, mais le mage ne pouvait s’empêcher d’être curieux sur la personne que Cale voulait contacter dès qu’il était rentré.

Cale qui n’avait pas connaissance de la curiosité du mage, répondit nonchalamment.

« Au palace.
– Ah, au palac- au palace ?
– Oui. »

Cale ajouta pour en détailler davantage.

« Connecte-moi à son Altesse Royale, le prince héritier. »

Cale vit le mage hésitant et commença à se renfrogner.

« Pourquoi ? Ce n’est pas possible ? Alors, pourrais-je juste laisser un message vocal ?
– Ah, non. C’est possible. Bien sûr que c’est possible. »

Puisque le palace recevait autant de communications vidéo, il était possible de laisser un message vidéo ou vocal, puisqu’il n’était peut-être pas possible pour le palace d’accepter toutes les requêtes dû au nombre conséquent de requêtes.

‘Ce monde est assez confortable, excepté le fait que vous aviez besoin de mages pour des choses de temps à autre.’

Ce mage semblait être embarrassé pendant qu’il connectait l’appareil au palace et rapporta à Cale.

« Il semblerait qu’il va être difficile de se connecter immédiatement, mais vous devriez être capable de laisser un message vocal pour son Altesse Royale. »

Cale préférait parler face à face, mais ce n’était pas vraiment nécessaire. Cale hocha sa tête et le mage démarra l’appareil avant de sortir de la salle. Une fois que Cale fut certain que le mage était hors de la chambre, il se mit à parler face à l’appareil.

« Votre Altesse Royale, c’est Cale Hénituse. »

Il alla droit au but comme à son habitude.

« Je prévois d’acheter la Tour de Magie du Royaume de Whipper. »

La première utilisation de la plaque dorée. Cale imagina l’expression sur le visage du prince héritier une fois qu’il entendrait ce message. Cale savait aussi qu’Alberu n’aurait pas d’autres choix que d’approuver. Alberu pouvait apparaître comme embarrassé et ennuyé, mais il allait en réalité apprécier ce que Cale faisait. Il allait aussi être curieux.

C’était pourquoi Cale rajouta une autre phrase.

« Pour votre information, je ne serai pas capable de communiquer par communication vidéo ou vocale pendant une semaine. Je dois me diriger quelque part pour un temps. Je voulais juste vous en informer en avance. »

Ensuite, Cale appuya sur le bouton que le mage lui avait dit d’appuyer une fois qu’il avait fini. Une lumière bleue apparut sur l’appareil pour informer que le message vocal était envoyé.

Il rappela ensuite le mage à l’intérieur et le mage regarda la lumière avant de se mettre à parler.

« Il semblerait que le message a été envoyé correctement.
– Bien. »

Le mage vit le sourire sur le visage de Cale et se décida à parler.

« Il semblerait que vous avez laissé un message assez joyeux ?
– Et bien, je suppose. »

Le prince héritier allait probablement entendre ce message le lendemain. Cale souriait au fait que le prince héritier attendrait une semaine pour son retour.

‘- … Je culpabilise pour le prince héritier.’

Le Dragon Noir commençait soudainement à culpabiliser envers le prince héritier. Cale ignora le commentaire et se dirigea hors de la salle de communication avant de se diriger vers la demeure pour trouver le Comte Deruth. Il voulait prendre soin de tout, d’un seul coup, tant qu’il était là.

***

« Tu veux aller au Village de Harris ?
– Oui. »

Cale hocha sa tête à la question du Comte Deruth. Il avait parlé à la fois du pouvoir ancien et du Village de Harris à son père. Cependant, le Comte Deruth était concentré sur le Village de Harris.

Deruth baissait les yeux sur le “Rapport sur l’Incident du Village de Harris” dans les mains de Cale avant de relever ses yeux sur son fils. Le regard de Cale semblait être sérieux. Il le pensait réellement.

Le Village de Harris.

Comte Deruth s’était dirigé là-bas après avoir entendu le rapport de l’équipe d’investigation. Il avait ressenti de la colère et du chagrin une fois qu’il avait vu ce qui s’était passé.

Le village était réellement complètement détruit, et il n’y avait aucun signe des assaillants. C’était pourquoi il avait demandé la coopération des territoires aux alentours, de même que de contacter la Guilde d’Informations afin qu’elle garde ses oreilles ouvertes pour toute information.

« … Est-ce parce que tu es concerné pour ce jeune homme appelé Choi Han ? »

Le Comte Deruth avait trouvé des traces d’un combat dans le Village de Harris. Ce qui lui a permis d’estimer le niveau de la puissance de Choi Han. Ce n’était pas possible que son fils, qui avait passé bien plus de temps avec Choi Han, ne connaissait pas sa puissance.

« Je suppose que tu peux le dire comme ça. »

Cale acquiesça aux mots de Deruth. De toute façon, c’était la seule excuse qu’il pouvait lui donner.

Il ne pouvait pas dire qu’il voulait aller là pour la transformation au mode berserk des enfants Loups ou l’entraînement de l’instinct animal. Il ne pouvait pas dire que c’était pour la croissance du Dragon Noir. Il ne pouvait définitivement pas dire qu’il allait se rendre à la Forêt des Ténèbres pour trouver une solution à la guerre de la Tribu de la Baleine contre les sirènes.

Cale continua alors qu’il pouvait voir que le Comte Deruth considérait la situation.

« L’équipe d’investigation a déjà terminé leur investigation, mais je voulais le voir avec mes propres yeux. Et puis, je n’ai même pas besoin de m’inquiéter des monstres. Ce n’est pas l’hiver.
– C’est vrai. »

Les monstres de la Forêt des Ténèbres. Il y avait un grand mur de pierres construit par les hommes, entre le Village de Harris et la Forêt des Ténèbres. C’était pour se protéger contre ces monstres.

Il n’y a eu aucune attaque de monstres durant les 150 dernières années. Peut-être que les gens étaient effrayés car il y avait tellement de rumeurs sur la manière que l’on mourrait si l’on venait à aller dans la Forêt des Ténèbres, mais c’était très rare pour qu’un véritable monstre apparaisse.

Le problème était que tout monstre qui en était sorti était un monstre mutant extrêmement puissant.

Le Comte trouvait le fait qu’aucun monstre n’était apparu en 150 ans bizarre, et donc il avait envoyé de multiples équipes d’investigations, mais ils ne pouvaient seulement patrouiller autour de la Forêt des Ténèbres sans réellement la pénétrer.

Finalement, le comte Deruth commença à parler.

« Il y a toujours des soldats dans le Village de Harris, donc ça devrait être sûr. »

Il semblait avoir pris sa décision et continua de parler.

« Tu dois prendre soin des personnes que tu as accueilli. »

Cale secoua lentement sa tête. C’était un malentendu incroyable.

« Choi Han n’est pas mon subordonné. »

Avoir Choi Han comme subordonné ? Cale ne ferait jamais une telle chose. Deruth sourit à son fils avant d’hocher la tête.

« Oui. Comme tu le dis. Tu es déjà grand maintenant.
– Bien sûr. J’ai déjà 18 ans.
– Tu as grandi tellement vite. Très bien. Tu peux y aller maintenant. »

Cale s’inclina face à son père avant de se retourner et de se diriger vers la porte. Il pouvait entendre la voix du Comte Deruth derrière lui.

« Cale. »

Deruth continuait de parler alors que Cale se retournait une nouvelle fois.

« La tortue dorée n’a pas toujours été notre emblème familial. Nous sommes une famille de guerriers qui ont juré de protéger notre famille et tout le reste. »

Les deux croisèrent leur regard.

« Nous protégeons tout avec notre carapace solide. Néanmoins, tu dois te souvenir que le plus important est de te protéger toi. C’est pourquoi nous sommes une tortue. »

Une tortue qui se protège avec sa carapace solide. Le Comte Deruth qui était connu pour être médiocre dans tous les aspects par rapport aux autres, rappela à son fils une fois de plus.

« C’est pourquoi tu dois toujours te souvenir de te mettre en premier. »

Il sourit alors gentiment et ajouta.

« Le pouvoir ancien que tu as obtenu est vraiment classe. »

Cale sourit de manière similaire au Comte Deruth et répondit en plaisantant.

« N’est-ce pas ? C’est un pouvoir vraiment classe. Oh, et je mets toujours ma propre sécurité en premier.
– Bien. Alors, je suis rassuré. »

Cale observa Deruth hocher la tête et baissa les yeux sur le rapport sur la table avant de se diriger hors du bureau. Le Dragon Noir avait une question pour lui au moment même où ils sortirent.

‘Vous êtes une famille, n’est-ce pas ?’

Cale hocha la tête à la question.

Le jour suivant, Cale monta dans le carrosse et il se mit à parler aux Baleines.

« Pas mauvais pour mes nouveaux gardes. »

Witira avec son fouet dans la main et Paseton avec son épée dans la main, tous deux souriaient vers Cale. Ils étaient toujours sous la magie de l’apparence du Dragon Noir. Cale commença à se diriger vers le Village de Harris, enfin, la Forêt des Ténèbres pour être plus précis.

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published.