La Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 61 – Détruis-le juste (3)

Cale ne se souciait pas que Witira et Paseton le regardaient avec incertitude. Ils allaient bientôt réaliser les aptitudes d’Ohn et de Hong.

« Allons-y. »

Le Dragon Noir commença à s’envoler vers le haut du Mur de Pierre et le corps de Cale se mit à flotter tout en suivant derrière lui. Naturellement, Ohn et Hong étaient dans les bras de Cale alors qu’il s’élevait.

« Paseton. »

Paseton hocha la tête vers Witira après qu’elle appela son nom et les Baleines commencèrent à escalader en courant rapidement le long du Mur de Pierre. De l’eau entoura leurs pieds et les propulsait à chaque pas.

*Swiiiiiiish.*

Cale coupa à travers le vent et atteignit le haut du mur.

« Ouah. »

La voix de Hong était remplie d’admiration.

La Forêt des Ténèbres et son vaste emplacement naturel apparurent en face du groupe.
C’était la deuxième plus grande zone des cinq Régions Interdites, en partant du sommet de la partie nord-est du Royaume de Roan et créant un schéma ovale jusqu’à la côte est.

C’était aussi large que deux ou trois territoires de taille moyenne. C’était pourquoi le Royaume de Roan souhaitait prendre le contrôle de cette terre, mais personne n’avait été capable de le faire jusqu’à présent.

‘Le Dragon Noir ou Choi Han serait peut-être capable de le faire.’

« C’est grand. »

Cale commenta nonchalamment avant de vérifier la Montagne de Pierre au centre de la forêt.
Contrairement à son nom, la Forêt des Ténèbres n’était pas réellement sombre tout le temps. En réalité, la forêt, qui commençait à s’éclairer avec le soleil levant, était réellement magnifique à voir.

« Descendons.
– D’accord. »

Le Dragon Noir descendit lentement Cale et les chatons au sol. Les Baleines étaient déjà en bas en train de les attendre.

*Crunch.*

Cale atterrit légèrement sur le sol et marcha sur des feuilles qui étaient sous son pied.

« Vous avez dit que la Forêt des Ténèbres était divisée en régions ? »

Cale acquiesça à la question de Witira et posa Ohn et Hong au sol. Il ouvrit alors sa sacoche magique et commença à répondre à la question de Witira.

« C’est divisé entre les régions externe et interne. »

Cette large forêt était divisée en deux zones. La première zone était la région externe, qui n’était pas si dangereuse. Il n’y avait que quelques monstres mutants et la majorité était des petits monstres. D’un autre côté, la seconde zone, la région interne avec la Montagne de Pierre en son centre, était extrêmement dangereuse.

‘Même Choi Han avait besoin d’une dizaine d’années pour bouger librement dans la seconde zone.’

Bouger librement signifiait qu’il n’y avait pas de danger. Choi Han était devenu plus fort que tous les monstres. Bien sûr, un tel souci n’était pas un problème pour le groupe de Cale.

« Les mares vers lesquels nous nous dirigeons sont à la bordure des régions interne et externe. Cela ne devrait pas être trop dangereux. »

La région externe était grande, mais c’était basé sur la largeur. Ce ne serait pas très loin si l’on marchait en ligne droite. La région interne était bien plus large, puisqu’elle avait la forme d’un ovale.

« Je prévois d’éviter autant de monstres que possible, mais je ne vois pas de raison pour retarder notre voyage en faisant des détours. »

Le fait que Cale n’avait pas prévu de se forcer à éviter des monstres incita les Baleines à sourire. Du moment qu’ils n’étaient pas face à un dragon, il n’y avait rien dont les hommes-Bêtes de la tribu des Baleines à Bosse, les dirigeants de l’océan, n’aient à craindre.

« J’enlève ma magie. »

Une fois que le Dragon Noir ait dit cela, l’apparence des Baleines revint à la normale. Witira se mit à sourire avec une expression rafraîchissante.

« Ah. Tellement rafraîchissant. C’était un peu étouffant sous cette magie. Merci beaucoup, Dragon-nim.
– Merci beaucoup, Dragon-nim. »

Le Dragon Noir battit ses ailes aux remerciements de Witira et de Paseton avant de se rapprocher de Cale. Le Dragon Noir avait une expression étrange sur son visage.

« Le mana est sombre ici.
– Sombre ? »

Le Dragon Noir acquiesça à la question de Cale et regarda aux alentours de la forêt.

« Il y a aussi une odeur.
– Quel genre d’odeur ?
– Quelque chose dont je suis familier. Mais je n’arrive pas à dire ce que c’est. »

‘Familier mais n’arrive pas à dire ?’

Cale regarda en direction du Dragon Noir avec une expression confuse, mais le Dragon Noir détourna son regard. Il continua ensuite à parler.

« Ce n’est pas une odeur dangereuse. Juste une très vieille. »

‘Est-ce que les dragons ont un très bon odorat ?’

Cale était curieux, mais n’était pas capable de rester curieux pour une longue période.

« Que faisons-nous à partir de maintenant ? Comment nous rendons-nous à la mare ? »

Witira pouvait voir Cale prendre un morceau de papier hors de sa sacoche magique. Elle le vit ensuite l’ouvrir.

« … Une carte ? »

C’était définitivement une carte, mais c’en était une assez terrible. Cependant, il y avait bien la Montagne de Pierre au centre avec plusieurs autres zones désignées sur elle.

« Oui, c’est une carte. »

Cale avait utilisé les informations qu’il avait lues dans [La Naissance d’un Héros] pour créer un carte.

“Choi Han décida de s’éloigner en partant de la Montagne de Pierre. Il allait commencer avec le Nord et éventuellement créer son chemin à travers l’entièreté de la Forêt des Ténèbres.”
“[…] Choi Han avait finalement compris la région interne entière et s’était mis à explorer la région externe.”
“[…] Choi Han s’était mis à pleurer une fois qu’il vit le large Mur de Pierre. La partie sud de la région externe, la dernière section qu’il lui restait à vérifier, c’était là qu’il trouva des gens. Cela lui avait pris trop de temps pour arriver là.”

« Mais ce n’est pas très précis. Nous devons le vivre par nous même pour l’explorer et comprendre la Forêt des Ténèbres. »

Cale regarda ensuite Witira et Paseton, qui le regardaient silencieusement, et continua.

« Alors, prenez les devants. »

Le Dragon Noir battait déjà ses ailes et regardait les Baleines derrière Cale. Witira sourit et tendit une main vers Cale, qui prit une bouteille d’eau hors de la sacoche magique et la lui tendit.

Witira but de l’eau avant de tendre de nouveau sa main.

*Swooooooooosh.*

Un fouet long de trois mètres apparut dans sa main. Elle le claqua une fois avant de l’enrouler autour de son bras et plaisanta avec le groupe.

« Je vous escorterai en sécurité jusqu’à votre destination. »

Cale la trouvait fiable. Une Baleine à Bosse. La famille royale de l’océan était réputée pour être facilement capable de contrôler les Hommes-Bêtes Orques, les fauteurs de troubles de l’océan.

Néanmoins, il n’avait pas l’intention de suivre ce qu’elle disait. Mais ce n’était pas la peine de le lui dire immédiatement. Il pointa ensuite l’entrée de la Forêt des Ténèbres.

« Allons-y. »

Cale entra dans la Forêt des Ténèbres.

La forêt n’était pas bruyante, mais il y avait beaucoup de bruits différents résonnant à l’intérieur. Les bruits des insectes, les rugissements lointains des monstres, les piaillements des oiseaux et même d’autres bruits étranges de monstres.

« Les endroits dangereux ne sont-ils pas habituellement silencieux ? »

Paseton trancha à travers les buissons avec son épée en demandant Cale.

« Ce n’est uniquement le cas que lorsqu’il n’y a qu’un seul dirigeant dans la zone. »

La Forêt des Ténèbres n’avait pas de dirigeant. Il n’y avait qu’une relation de manger et d’être mangé.

« Soyez prudents avec vos chausses. Assurez-vous que votre peau ne soit pas révélée.
– Compris. »

Paseton baissa les yeux sur le tissu supplémentaire entre son pantalon et ses chaussures et releva de nouveau les yeux sur Cale. La sacoche magique de Cale était vraiment une sacoche magique. Il y avait toutes sortes d’objets à l’intérieur et ils étaient tous des objets nécessaires pour leur voyage.

‘- Tu dois faire attention à tes chevilles ici. Les insectes sont dangereux aussi. Tu peux t’empoisonner si tu te fais mordre.’

Paseton se souvint de ce que Cale leur avait dit et se demanda comment Cale savait tout ceci. Toutefois, il ne pouvait pas demander facilement car Cale était encore très occupé.

« Regarde devant toi.
– Ah, oui, monsieur ! »

La voix brutale de Cale fit Paseton se retourner rapidement en avant, pour suivre derrière sa sœur Witira et déblayer le chemin. Ils étaient en train de passer par des petits buissons qui arrivaient à leurs hanches.

Cale notait furieusement de nouvelles informations sur sa carte.

‘C’est peut-être inutile.’

Cale se demandait s’il y avait réellement une raison pour qu’il fasse une carte de la Forêt des Ténèbres. Ce n’était pas comme s’il prévoyait de conquérir la Forêt des Ténèbres. Toutefois, il avait un pressentiment qu’il y aurait un moyen pour lui de la vendre à l’avenir.
Le style de Cale était de bien faire les choses pour qu’elles puissent être utilisées à l’avenir pour faire de l’argent si possible.

« Nous sommes bientôt après cette zone buissonnière.
– Ensuite, ce sera la zone des petits monstres. »

Witira acquiesça à l’affirmation de Cale et claqua nonchalamment son fouet. Honnêtement parlant, ce groupe était tellement fort que Cale n’avait pas besoin d’être nerveux. C’était peut-être pour ça, mais Witira était calme une fois qu’ils dépassèrent la zone buissonnière et arrivèrent à la zone de petits monstres.

*Crac.*

Une brindille se brisa sous son pied. À ce moment.

« Continuons silencieusement. »

Cale commenta pendant que deux bruits de quelque chose bougeant dans les airs apparurent soudainement.

*Paaat !*
*Paat !*

Witira balaya légèrement sa main et il y eut des aiguilles empoisonnées entre ses doigts.

Cale pouvait voir Witira se retourner et lui sourire.

« Je vais m’occuper d’eux silencieusement. »

Des monstres commencèrent à se révéler depuis derrières les arbres. Witira les regarda avec une expression indifférente.

« Ce sont des goblins mutants ? »
« Keeeeeeeeeeeeek !
– Kirik, Kirik ! »

Ils semblaient plus grands que les goblins moyens et leurs visages semblaient aussi être un peu différents. De plus, leurs peaux étaient violettes et rouges.

« Non, ce ne sont pas des goblins. »

Witira se tourna vers la main qui était placée sur son épaule. Cale se tint à côté de Witira et regarda vers les monstres les approchant.

« Jeune Sire, c’est dangereux à l’avant.
– Ce sont des Honta, un type de monstre du Continent de l’Est.
– Ah ! »

La Forêt des Ténèbres avait des monstres du Continent de l’Est. Cale avait rencontré le premier de ce groupe.

« Ils sont semblables à des goblins, mais plus imbéciles et ont tendance à être plus cruels et plus violents.
– Pas étonnant qu’ils semblent si étrangers. »

Witira hocha la tête et répondit calmement.

« Je vais m’occuper d’eux.
– Non, je vais le faire.
– … Pardon ? »

Witira regardait videment Cale jusqu’à ce qu’elle vit Ohn et Hong sauter devant Cale et atterrir sur le sol. Tous les deux se dépoussiérèrent et se préparèrent au combat.

« Même nous on peut le faire, nya. »

Witira pouvait voir que plus de 10 de ces petits monstres se dirigeaient vers eux. Elle regarda ensuite vers Cale et vit que son corps se couvrait d’une fumée. Au même moment, Ohn se mit à disparaître lentement.

« J’ai quelque chose à tester. »

Cale devait savoir approximativement à quel point il était puissant. C’était le moment parfait pour le tester.

Il avait le Dragon Noir à sa droite, Witira à sa gauche et Paseton derrière lui. N’était-il pas le moment parfait pour lui de se déchaîner sans se soucier de se faire blesser ?

« Reculez.
– … Jeune Sire Cale.
– Si ça semble dangereux, sauvez-moi. Comment pourrais-je me blesser si je vous ai tous avec moi ? »

Witira fit un pas en arrière après avoir vu le regard complètement confiant de Cale qui semblait montrer une confiance absolue en eux. Elle se retira et se tint à l’arrière avec Paseton, préparée à participer à tout moment.

À ce moment, un bouclier se créa autour de Witira et Paseton. Le Dragon Noir s’avança vers l’avant des Baleines et se mit à parler.

« Le poison est plus fort qu’il en a l’air. »

‘Poison ?’

Paseton en regarda sa sœur avec confusion. Witira n’en n’avait aucune idée non plus, alors elle secoua simplement la tête et regarda vers l’avant avant de laisser un soupir d’admiration.

« … Pas mal. »

Ohn, Hong, et Cale étaient entourés de brouillard. De plus, la couleur du brouillard était étrange. Elle était plus proche du rouge que du blanc habituel.

Poison. Elle semblait comprendre le sens de ce mot.

« Kirik, kirik !
– Kiriiiiiiiiiirik ! »
« Tellement bruyant. »

Cale créa des bourrasques de vents dans une main et ses deux pieds tout en étant entouré de brouillard. Cale pouvait sentir la Vitalité du Cœur se mettre à se déchaîner dans son thorax et donna l’ordre.

« Allons-y. »

Le corps de Cale bondit immédiatement en avant et au même moment un brouillard épais envahit la zone.

« Kirik ? Kirik, kirik !
– Kiiii ! »

Le brouillard était tellement épais que l’on ne pouvait même pas voir quelques centimètres devant les yeux. Deux fils de brouillard rouge se mirent à bouger à l’intérieur de ce brouillard épais.

*Bang !*

Un tourbillon se propulsa au ciel et coupa un des bras du monstre dans son élan.

« Gek, kirik, kek ! »

Le brouillard rouge avala le monstre. Cale bondit alors à côté de l’endroit où se trouvait le monstre et invoqua son bouclier. Le bouclier qui était à peu près deux fois la taille de Cale déambulait autour du brouillard rouge.
Puis, soudainement, le bouclier chuta droit vers le sol.

*Boum !*

Le son de quelque chose s’écrasant parvint avec ce bruit fort.

À l’instant où le bouclier atterrit, un tourbillon rempli de brouillard rouge fut créé juste à côté de lui. Deux monstres qui étaient attrapés dans le tourbillon vomissaient du sang alors qu’ils se firent projeter dans les airs.

« Kek.
– Ugh, kek ! »

Les corps empoisonnés des monstres se mirent à saigner de chaque orifice.

Paseton regarda avec un regard vide cette scène avant de remarquer.

« Je pensais que tu avais dit qu’il était faible ?
– Il est faible. »

Paseton se mit à réfléchir après avoir entendu la réponse confiante du Dragon Noir.

‘Ils sont peut-être petits, mais il y avait plus d’une dizaine d’entre eux. Et ce sont des monstres qui sont plus forts que des goblins.’

Il baissa son regard sur sa sœur, qui répondit nonchalamment tout en souriant grandement.

« On dirait que ça va se terminer rapidement. »

*Boum !*

Un autre bruit fort se faisait entendre alors que le brouillard commençait lentement à se dissiper. C’était terminé comme elle l’avait dit.

Paseton pouvait à présent regarder Cale.

« Ils doivent être faibles puisque nous ne sommes uniquement qu’à l’entrée. »

Cale parlait de manière confiante tout en se tenant au-dessus de son symbole, le bouclier argenté. Sous ce bouclier se trouvaient deux monstres qui n’étaient plus du tout reconnaissables.

« Miiiiaou. »

Le brouillard disparut et Ohn, le chaton argenté, apparût.

« Le poison semble être faible. »

Le chaton rouge Hong réapparut tout en secouant sa queue. Le sol où Hong avait été, était complètement noir. Hong utilisa ses pattes arrières pour recouvrir la saleté noire avec d’autres saletés.

C’était une scène paisible, mais Paseton ne pouvait s’empêcher de demander après avoir vu le corps d’un monstre qui était mort du poison, un monstre qui était toujours en train de mourir du poison, et des monstres qui étaient morts après s’être fait écraser par le bouclier de Cale ou les tourbillons de Cale.

« Jeune Sire-nim, vous ne vous êtes pas blessé, n’est-ce pas ?
– Nan. »

Paseton s’empressa de demander sous le choc.

« Vous êtes blessé ? »

Cale pointa l’arrière de sa main.

« Je me suis éraflé. »

Paseton s’arrêta de parler immédiatement. Witira tapota l’épaule de son frère avant de s’approcher de Cale. Cale souleva son bouclier et le rangea. Puisque c’était un pouvoir ancien, il n’avait même pas besoin d’en essuyer le sang. Il sera complètement propre quand il l’invoquera à nouveau.

« Jeune Sire Cale, allez-vous continuer à vous occuper des petits monstres ?
– Probablement. »

Cale lava le sang de sa main après avoir rappelé son bouclier et ses tourbillons.

« Je ne peux pas trop en faire puisque je suis encore en rétablissement. »

Witira ne put s’empêcher de rire au Cale confiant, de même qu’Ohn et Hong, qui obtenaient l’opinion du Dragon Noir sur leur combat. Ensuite, Cale l’encouragea, de même que le reste d’entre eux, à continuer.

« Dépêchons. »

Ils avaient encore beaucoup de terrains à couvrir.

Deux jours plus tard, Cale baissa la carte dans sa main et regarda vers l’avant en face de lui tandis qu’il parla au reste du groupe.

« Nous nous approchons maintenant. »

La limite entre les régions interne et externe. Ils ne devraient plus tarder avant d’atteindre ce point.

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *