Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 62 – Détruis-le juste (4)

Nous devrions arriver là-bas d’ici une heure.

Cale remit la maintenant correcte carte dans sa poche avant de regarder son groupe.

*Ploc, ploc.*

Des gouttes de sang s’écoulaient des griffes de Ohn.

« Gr, grrrrr. »

Un petit monstre qui ressemblait à un renard convulsait au sol après avoir été empoisonné. Le Dragon Noir vint faire son rapport.

« C’est fait. »

Presque une vingtaine de ces petits monstres vulpins étaient morts.

‘Ils deviennent vraiment plus forts avec l’expérience.’

Ohn et Hong ne pouvaient pas apprendre correctement parce qu’ils devaient vivre en se cachant après s’être enfuis de leur tribu. Le Dragon Noir manquait naturellement d’expérience après avoir vécu confiné dès sa naissance. Cale utilisait les monstres de la Forêt des Ténèbres pour rapidement combler les trous dans leurs entraînements.

« Aurai-je dû me battre également ? »

Où d’autre aurait-il l’occasion d’acquérir de l’expérience en toute sécurité ? Le Dragon Noir et les chatons tournèrent abruptement leurs têtes alors que Cale se parlait à lui-même.

« Quelle idée inutile ! »
« Faible humain, c’est beaucoup trop pour toi à ce point. Un jour est suffisant. »
« Le plus jeune a raison. Tu as vomi du sang après avoir abusé du bouclier la dernière fois ! »

Paseton s’écria légèrement.

« … Ho. »

Toutefois, Cale pouvait voir Witira qui souriait vivement. Il la vit ensuite caresser son fouet avec un regard déterminé.

C’était le regard de quelqu’un qui voulait se battre. C’était vraiment une personne effrayante.

Cale ouvrit rapidement son sac magique et rassembla tout le monde autour de lui.

« Que tout le monde mette ça avant de continuer.
– Est-ce à cause du poison ?
– Oui. »

Cale répondit à la question de Paseton avant de mettre le masque pour le Dragon Noir, qui tendait la tête dans sa direction.

« Humain. Il y a une odeur bizarre. »

Le Dragon Noir lui répétait souvent la même chose ces derniers temps.

« Qu’est-ce que c’est ?
– Je ne sais pas. C’est plus fort ici. C’est quelque chose avec lequel je suis familier.
– C’est probablement du poison ou l’odeur de pourriture des plantes environnantes. »

Cale n’en tint pas rigueur et s’approcha de Ohn. Le Dragon Noir qui avait été ignoré pencha sa tête en portant son masque.
Le Dragon Noir se mit à marmonner, mais le masque empêcha Cale d’entendre ce qu’il disait.

« … Non. Ce n’est pas une odeur aussi triviale. »

Cependant, le Dragon Noir resta silencieux parce que ce n’était pas une odeur dangereuse.
Cale mit alors le masque sur le visage de Ohn.

‘Même Choi Han évitait cette mare.’

Choi Han avait une assez haute résistance au poison. Toutefois, il n’y avait aucune raison de passer par cette mare lorsqu’il y avait beaucoup d’autres chemins dans la Forêt des Ténèbres tandis que celui-ci était désordonné et ennuyant.

Paseton approcha Cale.

« C’est vraiment intéressant qu’il n’y ait que deux mares dans une forêt aussi large.
– Vraiment. Je ne trouve pas. »

Paseton pouvoir voir un rictus se former sur le visage de Cale à travers le masque. C’était un rictus assez sournois.

« Vous comprendrez lorsque vous les verrez. »

Deux mares étaient suffisantes. Cale vérifia que tout le monde portait son masque et observa leurs expressions. Ils n’avaient dormi qu’entre une et trois heures chaque nuit depuis qu’ils avaient pénétré dans la Forêt des Ténèbres.

« Vous avez tous l’air en pleine forme. »

Personne n’avait l’air fatigué.

« Vous êtes tous formidables. »

Le visage de Paseton se froissa aux paroles de Cale. Il regarda sa sœur et demanda du regard.

‘Devrait-il vraiment dire cela ?’

Witira haussa les épaules et évita de répondre à la question. Paseton se retourna pour regarder Cale, qui semblait être le plus en forme du groupe à cet instant.

Paseton regarda alors le Dragon Noir et les chatons. Ils fonçaient vers Cale pour s’occuper de lui dès qu’ils pensaient qu’il était fatigué. Bien sûr, Cale était plein d’énergie grâce à la Vitalité du Coeur, mais personne ne le savait.

Witira continua à caresser le fouet à sa hanche et demanda à Cale.

« Jeune Sire Cale, est-ce notre tour maintenant ? »

Cale pointa avec son pied en guise de réponse.

Pile à cet endroit se trouvait la frontière entre les régions intérieure et extérieure.

« Grrrrrrrr. »
« Caaaaaaw ! »
« Squeeeeeak- »

Une pléthore de bruits se fit entendre dès que Cale mit un pied au-delà de la frontière. Il répondit ensuite à Witira, qui avait également dépassé la frontière.

« Allez-y. »

Une Baleine à bosse humanisée. Cette souveraine de la mer n’était pas du genre à faire attention.

« C’est votre tour. »

*Flick.*

Witira sortit son fouet dès que Cale finit de parler.

*Boom !*

Un large cratère avait été formé au sol par le coup de fouet.

« Grrrrr. »
« Keeeeeeeeee. »
« Squeeeeeeak. »

Les bruits disparurent.
Witira, quelqu’un dont la force se trouvait entre Choi Han et le Dragon Noir, voulait se battre. Son cœur battait rapidement en regardant les capacités du groupe qui étaient meilleures que ce à quoi elle s’attendait.

« Nous devrions nous dépêcher, non ? »

Elle souria en interrogeant Cale alors que ce mystérieux jeune noble lui répondit avec un sourire complètement détendu.

« Oui, aussi vite que possible. Je veux rentrer me reposer. »

Paseton poussa un soupir après avoir entendu ce que Cale avait à dire, avant de sortir son épée tourbillonnante.

Les ennemis commencèrent lentement à se révéler dans cette forêt devenue silencieuse.

La frontière entre les régions intérieure et extérieure était un endroit pour les monstres qui étaient plus faibles que les monstres de la région intérieure, mais les monstres en face d’eux étaient tout de même plus forts que les soi-disant monstres faibles à l’extérieur.

Des ogres mutants, des trolls mutants, des monstres aranéides du Continent de l’Est, et même des monstres de haut niveau apparaissaient.

« Les monstres ici sont vraiment différents. Ils veulent toujours se battre, même après avoir vu le Dragon-nim. »

Paseton s’avança et alterna son regard entre le Dragon Noir et Cale. Cale hocha la tête et donna un ordre.

« Dépêchez-vous de vous battre.
– … Oui. »

Paseton s’élança en avant et la bataille entre les monstres et les deux Baleines commença.

Les monstres dans la Forêt des Ténèbres n’étaient pas effrayés, même en face de puissantes créatures comme un dragon ou des membres de la tribu de la Baleine. De fait, cela les faisait foncer vers eux avec encore plus d’ardeur. C’était comme s’ils se battaient pour leur survie, pensant qu’ils ne pouvaient pas autoriser une personne puissante qui pouvait les contrôler à apparaître dans la Forêt des Ténèbres.

Cale regarda calmement pendant un moment avant de voir un bouclier être érigé, et demanda au Dragon Noir.

« Et toi ?
– Trop ennuyant de s’occuper de ces faiblards.
– Okay. Allons-y. »

Cale se mit lentement en marche avec le bouclier.

*Boom !*
Le corps d’un ogre avait été séparé en deux pièces égales. Une partie du sang gicla sur le bouclier.

*Flick. Boom !*

Le son du fouet était suivi par l’explosion d’une araignée géante, et une des pattes s’envola et toucha le bouclier avant de tomber au sol.

« Regardez et apprenez. »

Cale marcha à travers le champ de bataille en ligne droite et parla calmement, tandis que Ohn, Hong et le Dragon Noir prétendaient tous les trois ne pas s’en soucier, mais regardaient sérieusement le combat.

Les monstres qui apparaissaient en face de Cale qui semblait se balader à travers la forêt disparaissaient tous grâce à Witira. Cale s’arrêta une fois qu’il put voir la mare au loin avant de prendre la parole.

« Nous arrivons maintenant dans la zone marécageuse. »

*Boom. Boom.*

La tête du troll mutant tomba au sol avant d’être suivie par son corps. Witira retira les fluides sur son fouet en répondant.

« Continuons à avancer.
– Aaaaah. »

Paseton poussa un soupir en suivant sa sœur aux côtés de Cale. Les deux Baleines s’arrêtèrent soudainement de marcher et enfoncèrent leurs masques. C’était parce que le poison et l’odeur de pourriture était parvenu jusqu’à eux.

Au même moment, leurs yeux s’ouvrirent grands après avoir vu la mare qui avait été cachée par les arbres jusque-là.

« Qu’est-ce que vous en pensez ? N’est-ce pas adéquat pour la Forêt des Ténèbres ? »

Cale se détourna d’un Paseton choqué et regarda la mare.

La mare était aussi grande qu’un lac et était complètement noire.

Il parla au reste du groupe.

« C’est un assez grand lac. C’est assez grand pour accommoder plusieurs navires de grande taille. C’est aussi assez unique comparé à d’autres mares parce que celle-ci est complètement noire. »

C’était l’endroit le plus approprié pour expliquer la raison derrière le nom de la Forêt des Ténèbres.
Cette mare était le seul endroit complètement noir dans la forêt.

« … Je ne pensais pas que ce serait aussi grand. »

Witira exprima son admiration. Elle ravala sa salive après avoir regardé la mare. Cale comprit pourquoi elle avait une telle réaction.

Toutes les plantes étaient soit noires ou brunes, et pourtant ne mouraient pas, et semblaient même être extrêmement vibrantes.

« C’est probablement du poison. »

Cale hocha en réponse et resserra le masque sur son visage. Il refit ses lacets et mit des gants.
Le reste du groupe fit de même.

Ils pouvaient entendre la voix de Cale à travers le masque.

« Les plantes ici ont grandi avec le poison et ont muté pour survivre à l’environnement. Même si ce n’est peut-être pas un poison mortel, elles contiennent toutes une forme de poison à l’intérieur. Faites attention et assurez-vous que les plantes ne touchent pas votre peau. »

Cela fit Paseton penser au poison des sirènes et il vérifia rapidement qu’il était bien protégé. Il sentit alors que quelque chose n’allait pas.

« … Hong ? »

Le chaton rouge se promenait en face de lui. Hong regarda vers Cale et fonça vers la mare après avoir vu Cale acquiescer. Witira essaya de l’attraper, mais c’était trop tard.

« Hong ! »

Hong ne portait pas de masque ni quoi que ce soit d’autre sur lui. Witira regarda Cale avec choc, mais Cale ne semblait pas inquiet. Elle entendit alors la voix de Hong.

« Délicieux ! »

Hong remuait sa queue et mâchouillait une plante noire. Cale s’avança vers la mare et approcha Hong.

« Comment c’est ?
– C’est juste un poison paralysant, mais c’est piquant ! »

Cale sermonna fermement un Hong excité.

« Mâche lentement, tu peux t’étouffer. Mange lentement, mais mange à ta faim.
– Okay. Je sens que je deviens plus fort. »

Cale s’adressa sarcastiquement aux Baleines, qui se tenaient toujours à l’extérieur de la rive de la mare en ayant l’air perdus.

« Vous ne venez pas ? »

Les deux Baleines entrèrent lentement dans la zone marécageuse avec des expressions chaotiques sur leurs visages. Cale les guida vers la mare. Heureusement, le sol brun et la mare noire étaient faciles à différencier l’un de l’autre, donc il n’y avait aucun danger de rentrer accidentellement dans la mare.

C’était pourquoi Cale avait rapidement pu observer les alentours.

« Paseton.
– Oui ? »

Paseton se tenait là avec une expression fermée sur son visage, se comportant comme si cet air perdu plus tôt n’avait jamais existé. Cale montra un endroit non loin.

« Il semblerait que quelqu’un soit venu récemment, non ? »

Il y avait quelques marques au sol et beaucoup d’empreintes. Puisque les monstres ne venaient pas dans cette zone, il n’y avait qu’une explication.

« Je vais aller inspecter. »

Paseton s’en alla immédiatement inspecter l’endroit et Cale se tourna.

L’ingrédient de la mare qui rendaient les sirènes plus puissantes. Les traces qu’ils avaient laissé donnèrent à Cale une bonne idée de ce que ça pouvait être.

« … Il y a de grandes chances que ce soit la mare en elle-même. »

Il y avait beaucoup de marques au sol près de la mare. Ils ne s’étaient probablement pas souciés de masquer leurs traces, puisqu’ils pensaient que personne ne viendrait ici.

*Tap tap.*

Cale arrêta d’observer la mare et baissa la tête après avoir senti une patte sur sa jambe.

Hong semblait vraiment excité, sa bouche était complètement noire alors qu’il se frottait contre Cale comme s’il essayait de paraître mignon.

« Je veux essayer de boire la mare aussi. »

Witira, qui était à côté d’eux, tressaillit, mais Cale s’en fichait en répondant à Hong.

« Attends un peu. »

Les oreilles de Hong tombèrent.

« … Mais je veux être encore plus fort.
– Pourquoi ? »

Hong regarda le Dragon Noir et sa sœur, Ohn. Une main large caressa la tête de Hong à cet instant.

« Ne pense pas à des choses inutiles et vas-y lentement. Tu es déjà plus fort que je ne le suis.
– Mais tout le monde est plus fort que toi. »

Cale caressa légèrement la tête de Hong et lui dit d’aller à un autre endroit pour manger d’autres poisons.

‘Qu’est-ce qui ne va pas avec lui ?’

Le Dragon Noir semblait agir bizarrement, et penchait la tête de droite à gauche continuellement.

Paseton s’approcha à ce moment.

« Il n’y a pas de signes récents d’excavation sur les plantes alentour. Toutefois, il y a beaucoup de marques prouvant qu’ils faisaient quelque chose avec la mare en elle-même. En se basant sur les traces, ils étaient là entre deux semaines et un mois auparavant. »

Cale regarda la mare immense et répondit.

« Il semblerait qu’ils aient récolté une partie de la mare.
– Ça semble être le cas. »

Cale était sur le point de parler après avoir vu Paseton et Witira devenir sérieux. Le Dragon Noir s’approcha au même moment et Cale se renfrogna.

« Pourquoi as-tu retiré le masque ?
– Ce n’était pas une odeur familière, mais une odeur de mana familière. »

‘Quoi ?’

Cale commença à avoir des frissons. Le Dragon Noir pointa vers la mare avec une de ses petites pattes.

« Il y a une odeur de mana familière ici. »

Cale se renfrogna encore plus. Le Dragon Noir ajouta avec assurance.

« Il y a odeur de mana de dragon dans la mare. »

Cale regarda avec urgence la mare noire. Cette mare extrêmement vaste était gigantesque, mais Cale pensait à la taille d’un dragon adulte ou ancien.

« Bien sûr, il n’y aucune trace de vie dans le mana. C’est juste une trace très faible. »

Ces mots étaient la touche finale. La pensée improbable dans l’esprit de Cale devint rapidement réalité. Il comprit aussi pourquoi les sirènes étaient devenues plus puissantes.

Il y avait un cadavre de dragon dans la mare.

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published.