Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 44 – En quelque sorte (2)

Cale pouvait voir Choi Han attraper quelqu’un alors que le Dragon Noir faisait son rapport. C’était la personne que le Dragon Noir avait déterminé comme étant en possession d’une bombe magique.

Cale pouvait voir le collier sur le cou de la personne.

‘Ça doit être ça.’

Cale pouvait voir Choi Han arracher le collier de la personne. Au même moment, le corps de Cale fut tiré. Quelqu’un avait attrapé le bras de Cale.

« Cale ! »

C’était Éric Wheelsman. Cale regarda lentement autour de lui, en commençant par le haut de la Tour du Clocher.

« Ahahahaha- »

Le mage buveur de sang Redika était en train de rire.

*Wiiiiiiiiing.*

Un bruit fort apparut accompagné d’un bruit de métal froissé, se combinant pour créer un crissement terrifiant.

« Votre Majesté ! S’il-vous-plaît, allez vous réfugier dans un endroit sûr ! »

Les Chevaliers Royaux et quelques mages étaient aux côtés de la famille royale et du roi pour les aider à s’échapper. Cale regarda d’abord le prince héritier. Ses cheveux étaient toujours blonds.

‘Ce n’était pas de la magie utilisant du mana ?’

« Est-ce qu’un autre dragon a teint ses cheveux ? Où c’est une autre type de puissance ? »

Cale se rappela ce que le Dragon Noir avait dit par le passé. Cale décida d’arrêter d’y penser, et continua à regarder ses alentours.

La moitié des Chevaliers Royaux restants étaient occupés à calmer la foule et trouver l’Outil de Perturbation de Mana, tandis que l’autre moitié se dirigeait vers les membres de l’organisation secrète. Redika, qui avait passé un bon moment à rire, prit la parole.

« Cela est ennuyeux »

Avec cela, tous les membres de l’organisation secrète hormis Redika commencèrent à lancer des attaques de longue portée. Lances, dagues, et couteaux volants. Toutes sortes d’attaques commencèrent à pleuvoir sur les chevaliers.

*Boum !*
*Wiiiiiiiiiiiing-*
*Biiiiiiiip.*

Cale trouva cela très bruyant. Au même moment, le Dragon Noir continua son rapport.

‘- Un autre humain.’
‘- Et un autre.’

9h04 du matin. C’était la troisième personne jusque-là.

« Cale ! Nous devrions y aller également ! Allons-y ! »

« Jeune Sire Cale, dépêchez-vous ! »

Cale regarda en direction d’Éric, Amiru, Gilbert et Taylor. Ils s’étaient tous rapidement rassemblés autour de lui. Éric regardait autour de lui avec une expression chaotique sur le visage. Cale l’imita et se mit également à regarder les alentours.

« Qu’est-ce que vous faites ? Dépêchez-vous et laissez-nous sortir ! »
« Laissez-nous partir maintenant ! »

Les nobles se battaient pour quitter la place le plus vite possible. Bien sûr, il y avait quelques-uns qui restaient calmes. Cependant, c’était différent en dessous de la plateforme.

« Pourquoi vous bloquez la sortie ! »
« Ouvrez un chemin ! »

Les citoyens étaient en train de hurler aux chevaliers d’ouvrir les portes et se ruaient vers la sortie. Les chevaliers et les soldats retournaient la faveur aux citoyens.

« S’il vous plaît calmez-vous !
– S’il vous plaît attendez juste un moment !
– Vous pensez qu’on va attendre dans une telle situation ? Dégagez du chemin !
– Les nobles essaient de partir en ce moment même ! Laissez-nous passer aussi ! »

Cale cherchait pour des mains levées en l’air au milieu d’une telle situation.

« Q-qu’est-ce que vous faites ? »

Choi Han avait arraché un sac de l’épaule d’un vieil homme et avait levé son bras dans les airs. C’était la troisième personne. Cale tourna sa tête pour observer les personnes autour de lui.

La porte pour les nobles et les domestiques royaux était déjà ouverte, avec beaucoup de nobles et de prêtres qui s’en allaient aussi vite qu’ils le pouvaient. L’atmosphère était déjà plus paisible dû à la densité moins élevée qu’à la porte pour les citoyens à l’étage inférieur, mais c’était toujours chaotique avec chaque personne essayant de partir plus vite que le prochain.

C’était pourquoi.

« Quelle pagaille. »

C’était la pagaille totale. Éric faisait frénétiquement les cent pas, donc Cale mit sa main sur l’épaule d’Éric pour le calmer. Il pressa alors fermement l’épaule d’Éric.

« Hyung-nim. »
« Ah. »

Cale continua à s’exprimer après que la douleur aie fait retrouver ses esprits à Éric.

« Calme-toi. »

Éric se calma en voyant l’attitude calme de Cale. Il observa alors les alentours. Les chevaliers se battaient contre ces assaillants inconnus tandis que la famille royale était en train de s’échapper. Les citoyens semblaient être dans un état de chaos. Alors qu’Éric absorbait tous ces évènements arrivant autour de lui et se retournait pour regarder Cale, ce dernier s’exprima.

« Cela vous ressemble déjà plus.
– … Merci. Je crois que j’ai l’esprit clair maintenant. »

Cale haussa les épaules et se retourna. Gilbert et Amiru avaient repris leurs esprits après avoir entendu ce que Cale avait dit à Éric, et regardaient également Cale. Même s’ils essayaient de se diriger vers la sortie pour les nobles maintenant, ils seraient juste emportés durant le chaos. Les familles centrales des autres régions étaient occupées à réunir leurs vassaux et les calmer tout en essayant de chercher un échappatoire.

Gilbert observa quelques nobles avant d’observer les lieux. Les autres nobles du Nord-Est se dirigeaient vers eux. Ils regardaient tous Éric, mais Éric et Gilbert regardaient Cale.

« … Qu’est-ce que… »

Cale regardait Taylor. Taylor était différent des autres. Le souci de Taylor à cet instant était la porte des citoyens qui n’était toujours pas complètement ouverte. La porte s’ouvrait très lentement, probablement pour qu’ils puissent contrôler l’évacuation.

Taylor était une personne gentille et altruiste. C’était pourquoi il était plus inquiet à propos des citoyens que de lui-même. Cale regarda Éric et s’exprima. Éric avait les qualifications pour être le chef de ce groupe, après tout.

« Allons-y. »

Après avoir entendu les mots de Cale, Éric hocha la tête et dirigea les nobles du Nord-Est vers la porte. Cale regarda vers l’horloge.

9h08. Les mages étaient occupés à se débarrasser de la perturbation de mana. L’Outil de Perturbation de Mana allait se désactiver dans quelques minutes. Il n’avait duré aussi longtemps qu’à cause du grand nombre de personnes présentes sur la place ajoutant au chaos.

‘- Une de plus retirée.’

Maintenant quatre. Il en restait juste deux. Deux minutes. Cale pensait qu’ils devraient avoir assez de temps.

Les balles de mana rouge de Redika tournoyaient toujours dans les airs. Le moment où l’Outil de Perturbation de Mana arrêterait de marcher, ces balles de mana se dirigeraient immédiatement vers les bombes magiques et les feraient détoner.

Cale regarda l’horloge sur la Tour de la Cloche avant de se mettre en route. Le Dragon Noir lui fit un autre rapport à ce moment-là.

‘- C’est tout.’
« … Quoi ?
– Jeune Sire Cale, qu’est-ce qui ne va pas ? »

Taylor, qui marchait à côté de Cale, regarda Cale avec confusion, mais Cale n’avait pas le temps de se concentrer sur lui.

‘Il n’y en a que quatre ?’

Cale se rappela qu’il y avait eu un total de dix bombes dans le roman. Cela avait-il changé ? Cale s’arrêta de marcher et observa ses alentours. L’Outil de Perturbation de Mana couvrait une zone d’une montagne assez large. Si les bombes magiques étaient cachées autre part, l’alarme se serait déclenchée à cet endroit.

Mais les alarmes pour les objets de haut grade ne s’étaient déclenchées que sur la place.
Est-ce que le nombre de bombes avait changé parce que l’histoire avait changé ?

9h09 arriva et passa, et il ne restait que quelques secondes avant 9h10. La voix amplifiée de l’un des mages se fit entendre à travers la place.

« Activez la Magie de Stabilité de Mana ! »

Aussitôt qu’il eut dit ces mots, des mages de huit directions différentes chantèrent un sort au même moment. Huit boules de lumière magiques s’élevèrent dans le ciel.

*Boom-*

Elles explosèrent dans les airs et commencèrent à s’étendre à l’instar d’un voile fin. Et puis, finalement.

*Wiiiiiiiiing-*

Le bruit commença à disparaître. Le mana commençait à retrouver sa stabilité. 9h09 et 55 secondes.

Cale pouvait voir quatre objets être projetés dans les airs à cet instant. C’était Rosalyn et le Dragon Noir qui utilisaient leur magie. Ces quatre objets suivirent le courant stabilisé de mana et s’envolèrent vers les montagnes au sud de la capitale.

Pour ces deux-là, qui étaient extrêmement sensibles au mana, quelque chose comme ça était très facile.

Les citoyens observaient d’un regard vide alors que ces quatre objets volaient comme des étoiles filantes vers la montagne au terrain difficile qui empêchait les gens de passer à travers.

« Stabilisation du Mana complète ! »

9h10 et 5 secondes. Le mage s’écria, et les balles de mana rouges de Redika commencèrent à voler à la poursuite des objets volant à travers la montagne. Alors que les balles de mana rouges entrèrent finalement en contact avec les quatre objets…

*Booooooom-!*

Une large explosion se produisit dans le ciel. C’était si vif que ça aveugla temporairement toute personne qui la regardait. Un large pilier de fumée noire s’ensuivit et monta au ciel. Même si la montagne était loin au sud de la place, une large bourrasque de vent se précipita vers la foule sur la place.

La place devint instantanément silencieuse. Les expressions des mages devinrent complètement pâles. C’était parce qu’ils avaient réalisé la nature et le but des balles de mana rouges qui s’étaient mises à voler dès qu’ils eurent stabilisé le mana.

« … C’étaient des bombes magiques. »

Taylor Stan murmura ces mots sous le choc. Tout noble qui avait une connaissance quelconque de la magie saurait qu’il n’y avait qu’un seul objet capable d’une telle puissance destructive.

Une bombe magique.

Même le roi et quelques-uns des princes, qui étaient en train de se retirer, s’arrêtèrent dans leurs pas. Tout le monde ne pouvait s’empêcher de penser à ces objets qui s’étaient envolés à travers la foule avant de se diriger vers la montagne.

Cale repoussa ses cheveux qui étaient en pagaille à cause de la bourrasque.

‘Je suppose qu’il n’y avait que quatre bombes.’

Personne n’était mort.

‘- On les a tous sauvés.’

Cale pouvait entendre la voix du Dragon Noir dans ses pensées. Cale écouta juste silencieusement le dragon. La place autrefois chaotique était maintenant très calme. Non, c’en était presque déprimant maintenant.

Les gens étaient sûrement en train de penser à la terrible scène qui aurait pu arriver sur la place. Ils étaient probablement tiraillés entre leurs sentiments de soulagement et de peur.

‘- Je les ai sauvés !’

La voix du Dragon Noir avait l’air très heureuse et excitée. C’était la première fois que ce jeune Dragon Noir, qui avait souhaité sa propre mort après avoir vécu une vie de désespoir, avait sauvé quelque chose avec sa propre force.

Cale pensa aux émotions du Dragon Noir alors qu’il portait son regard sur l’endroit où les bombes magiques s’étaient envolées dans le ciel. Les chevaliers et les mages se dirigeaient vers cet endroit.

Toutefois, le groupe de Cale avait déjà quitté les lieux. Ils avaient alors utilisé l’outil d’invisibilité magique que Cale avait emprunté à Billos pour se cacher dans le coin le plus reclus de la place.

‘Et ensuite Choi Han pourchassera ce mage pour le tuer.’

Cale regarda vers le sommet de la Tour du Clocher. Éric et les autres s’étaient déjà arrêtés de bouger. Ils avaient pu déduire de ce que les mages disaient que les bombes magiques étaient supposées exploser sur la place, mais avaient fini par exploser au lointain dans la montagne au sud.

Comment ne pourraient-elles pas ?

Redika l’avait dit lui-même au sommet de la Tour du Clocher.

« Malheureusement, personne n’est mort. Pourquoi ont-elles explosé aussi loin ? »

Redika continua à parler dans cette voix de métal crissant.

« Je suppose que ce coup-ci était un échec complet. »

Le Roi commença à s’écrier envers Redika.

« Que faites-vous ? Qui êtes-vous ? Vous pensez que vous vous en sortirez après avoir tenté de commettre un tel acte ?! »

La réponse du Roi Zed changea après qu’il eut réalisé que ce n’était pas juste une attaque planifiée. Le fait qu’ils avaient essayé de déclencher les bombes directement à côté de la famille royale et des nobles ne valait pas mieux qu’une déclaration de guerre.

Mais Cale avait une pensée différente aux paroles de Redika.

‘… Ce coup-ci était un échec ?’

L’expression de Cale se raidit, s’inquiétant qu’il pût y avoir autre chose. Son changement d’expression fit Taylor, qui approchait Cale pour discuter en pensant que les choses allaient mieux, s’arrêter. Il regarda ensuite le sommet de la Tour du Clocher comme Cale le faisait.

« Oh et bien tant pis. »

La voix de métal crissant résonna à travers la place. Redika cria en réponse au roi et les chevaliers sans se soucier du fait que les mages utilisaient la magie de lévitation pour l’approcher.

*Snap.*

Il claqua des doigts et deux personnes apparurent à ses côtés.

Ces deux-là portaient juste des habits noirs sans le symbole des étoiles rouges et blanche sur leurs torses. Ils avaient chacun un sac à dos.

Cale se renfrogna.

‘Ce sont les bombes restantes.’

Ces deux personnes étaient probablement membres de l’équipe d’assassins de l’organisation secrète. C’étaient des gens dont la vie ne comptait pas. Cale devina immédiatement l’emplacement des deux bombes restantes.

Les deux prirent chacun trois parchemins et les déchirèrent en même temps.
Bouclier, accélération et combustion.

« Allez-y. »

Redika donna un ordre et les deux personnes, qui avaient maintenant leurs corps couverts de flammes, se ruèrent vers la populace en bas de la Tour du Clocher. Redika lança deux balles de mana rouges vers les deux personnes.

« A-arrêtez-les ! »

Des bombes magiques étaient sûres de se déclencher si elles n’étaient pas désamorcées.
Malheureusement, Redika était plus proche des deux individus que qui que ce soit. Le mana rouge atteignit les sacs à dos des deux kamikazes.

Les bombes allaient bientôt se déclencher.

Les deux individus, qui avaient utilisé la magie d’accélération, se ruaient vers la place à une vitesse fulgurante.

L’un des deux se rua vers la famille royale tandis que l’autre…

‘Il vient par ici.’

Se ruait vers les nobles.

Tout cela se produisit en moins de dix secondes.

‘- J’arrive !’

Cale leva sa main et entendit la voix du dragon.

« Aaaaaaah ! »
« C-courez ! »
« À l’abri ! »

Il était trop tard pour se mettre à l’abri. On ne sortait pas de la portée de la bombe juste en courant pendant quelques secondes.

« C-Cale, allons-y !
– Jeune Sire Cale, dépêchez-vous ! »

Éric, Taylor, Gilbert et Amiru ne s’enfuirent pas tout de suite comme le reste. Ils essayaient de sauver Cale également. Néanmoins, il était bien trop tard.

Cale était extrêmement frustré. S’il se mettait à courir et que la bombe explosait, il perdrait probablement un bras. Toutefois, la Vitalité du Cœur l’aiderait à retrouver son bras.

Cependant, les personnes qui essayaient de l’aider perdraient au moins un membre quoi qu’il arrive. Ils ne pourraient également pas guérir de leurs blessures aussi vite que lui.

Plutôt que de permettre qu’une telle chose ne se produise…

« … Aahh. »

Cale poussa un profond soupir et ouvrit sa paume vers le ciel. Il était temps de changer de plan. À cet instant, Rosalyn, qui avait été téléportée via la magie du Dragon Noir, créa un double bouclier autour d’elle et de Cale.

Au même moment…

« Explosez ! »

Redika s’écria avec joie.

« Hein ? »

Rosalyn avait une expression interdite en regardant ce qui se passait en face d’elle.

Le kamikaze qui se dirigeait vers eux était entouré de larges ailes. Un bouclier argenté s’éleva dans les airs comme s’il protégeait les personnes sur la place, et les ailes du bouclier entouraient le kamikaze. On aurait dit que le bouclier et les ailes étaient en train d’avaler le kamikaze.

Et un bouclier puissant qui n’était pas très visible à cause de la lumière argentée entoura le bouclier argenté.

‘- Je le bloquerai également.’

Le Dragon Noir annonça dans les pensées de Cale.

Une personne à l’aspect sacré avec un bouclier argenté se tenait sous le soleil. Un fil de lumière argentée connectait l’homme aux cheveux rouges au bouclier dans le ciel. Cale commença à proférer des insultes alors que ses cheveux volaient au vent.

« … Merde ! »

Et la bombe se déclencha.

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published.