La Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 65 – Ce n’était pas censé se passer comme ça. (2)

« Mais, jeune Maître-nim, qu’en est-il de vos gardes ? J’ai entendu dire que le Vice-Capitaine et les enfants allaient rester dans le Village de Harris pour travailler. »

Cale commença à se renfrogner au barrage de questions incessantes de Hans. Hans ne s’en souciait pas puisqu’il continua tout en soulevant Ohn et Hong dans ses bras.

« Tu as dis que le Vice-Capitaine était resté à l’arrière pour examiner la Forêt des Ténèbres ? »

L’explosion dans la Forêt des Ténèbres. Le Vice-Capitaine connaissait la cause de cette explosion car Cale le lui avait expliqué, mais l’histoire “officielle” était qu’il était resté à l’arrière pour examiner parce qu’ils gardaient l’implication de Cale secrète.

« Jeune Maître-nim, je vais m’occuper des ces petits rôles pour l’instant, mais je ne resterai pas toujours dans cet endroit. »

Cale se débarrassa rapidement du commentaire que Hilsman lui avait dit de sa tête. C’était du bavardage inutile de toute façon.

« Je n’avais plus besoin d’eux alors je les ai laissé partir à l’entrée. »

Les adelphes Baleines étaient partis à l’entrée. Ils avaient naturellement une bouteille d’eau de marais sur eux. Cependant, la moitié du contenu se trouvait avec Cale.

La queue de Hong tremblait car il allait bientôt devenir plus fort. Ohn aussi.

« Hans.
– Oui, monsieur.
– Est-ce que le prince héritier a dit quand je devais le contacter ? »

Cale demanda simplement. Toutefois, Hans répondit en retour strictement.

« Immédiatement. C’est ce qu’il avait dit. »

Cale se mit à sourire. Le prince héritier avait dû être vraiment anxieux. Cale commença calmement à parler.

« Alors, allons-y. »

***

Cale s’assit sur le canapé et croisa ses jambes. Le mage de communication vidéo du territoire jeta un regard vers Cale.

« C’est prêt ?
– Ah, oui, oui ! »

Le mage déglutit avant de continuer.

« Il est maintenant possible de parler avec son Altesse Royale. »

Le mage regardait Cale, la personne que le prince héritier était actuellement en train de chercher. Comparé à quel point il était nerveux, Cale semblait très calme.

« Alors, tu peux sortir maintenant. »

Le mage s’inclina rapidement et partit, même s’il se retourna quelques fois sur son chemin à cause de sa curiosité. Cale commença la vidéo de communication dès que le mage partit et un visage apparut rapidement au-dessus de l’orbe à moitié transparent.

Cale se mit immédiatement à parler.

« C’est pour moi un immense honneur d’avoir le privilège de parler avec vous, l’étoile de la nation, le merveill-
– Il suffit.
»

Le prince héritier le coupa immédiatement, comme si les mots de Cale lui donnaient des frissons. Cale avait un sourire en coin lorsqu’il s’arrêta rapidement de parler.

Alberu observa calmement Cale qui était assis nonchalamment, mais de sorte à ce que ce soit toujours respectueux et puis alla droit au but.

« – Quel bazar ils ont fait dans le Royaume de Breck »

Le sourire de Cale s’agrandit encore plus. C’était ce qu’il attendait. Pour quelle autre raison se serait-il dépêcher de la sorte ? Ce n’était pas comme s’il appréciait voir le visage du prince héritier.

‘Le réseau d’informations du prince héritier est le plus exact.’

Cale s’assit là silencieusement et sourit comme si rien ne s’était produit. Les choses allaient se résoudre d’elles-mêmes.

« – Puisque tu ne dis rien, je suppose que tu es déjà au courant de ce qu’il s’est passé. »

Vous voyez ? Tout s’est résolu sans avoir à dire quoique ce soit.

« – Princesse Rosalyn semble avoir pris sa décision. Sinon, comment aurait-elle pu anéantir la famille entière d’un Grand Duke en un seul jour ? »

Cale sentit son cœur bondir au mot “anéantir”, mais il ne le laissa pas montrer sur son visage. C’était parce qu’il pouvait voir qu’Alberu l’observait. À cet instant, Alberu était tatillon avec Cale pour voir ce qu’il pouvait tirer de lui.

« – Elle a aussi abandonné son droit au trône. »

Rosalyn avait réellement abandonné son droit au trône. À présent, il était temps pour elle de montrer sa véritable nature en tant que mage.

« – Mais basé sur ce que j’ai entendu, il y avait deux individus très forts avec elle. Tout le monde ne le sait peut-être pas mais je le sais. »

Le prince héritier était vraiment doué pour expliquer des choses.
Le regard perçant d’Alberu pointa sur Cale.

« – Ne sont-ils pas tes subalternes ? »

Choi Han et Lock. Cale répondit en retour avec une vérité à la question d’Alberu.

« Mes subalternes ? »

Ils n’étaient pas les subalternes de Cale. Choi Han n’avait rien à faire avec lui et Lock était juste quelqu’un avec qui il avait conclu un marché. Cale pouvait voir le coin des lèvres du prince héritier commencer à se lever. Il se pencha aussi en arrière dans le canapé comme Cale et cracha simplement.

« – T’es vraiment un renard fourbe. »

Cale ne pouvait pas nier cela. Alberu vit le manque de réaction de Cale et secoua sa tête avant d’ajouter.

« – Pourquoi veux-tu la Tour de Magie ? »

Le prince héritier n’essayait plus de tourner autour du pot ou d’utiliser sa langue mielleuse autour de Cale. Cale regarda le prince héritier avec une expression sérieuse.

« Votre Altesse Royale. »

Cale se tint droit dans son siège, ce qui poussa le prince héritier à se tenir droit lui-aussi par curiosité. Cale continua alors.

« De temps à autre, j’ai cette pensée que vous et moi sommes très similaires. »

Le prince héritier se mit à se renfrogner.

« – Quelle pensée terrible.
– Je suis d’accord. »

Cale ignora juste le fait que le prince héritier avait montré un tel dédain pour le fait que les deux d’entre eux étaient peut-être similaires et continua.

« Le Royaume de Roan est un royaume sans rien. »

Le silence remplit soudainement la salle. Si le mage à l’extérieur de la salle avait entendu ce que Cale avait juste dit, il se serait peut-être évanouit. Toutefois, le prince héritier Alberu souriait comme Cale l’avait prévu.
Le prince héritier semblait avoir mordu à l’hameçon.

« – Tu ne vas plus faire attention à ce que tu vas dire maintenant ?
– Votre Altesse Royale, vous êtes en train de sourire, n’est-ce donc pas ?
– Et bien, c’est la vérité. »

Le prince héritier n’avait pas démenti.
Le Royaume de Roan était un royaume où ni les chevaliers, ni les mages étaient très forts. Même s’il avait une longue histoire, c’était juste moyen dans tous les aspects.
Cependant, le prince héritier Alberu savait cela, et même si cela aurait été convenable durant des temps de paix, ce n’était pas convenable d’être médiocre dans tous les aspects durant des temps de guerre. Il savait qu’ils devaient au moins avoir un domaine de spécialité.

Néanmoins, ce n’était pas quelque chose qui était facilement créé dans une courte période de temps. Un problème d’une si grande ampleur prendrait des dizaines d’années s’ils étaient chanceux, mais prendrait en moyenne un minimum de quelques centaines d’années s’ils ne l’étaient pas. C’était la raison pour laquelle il avait pris sa décision.

Le prendre de quelqu’un d’autre.

Prendre le domaine de spécialité d’un autre royaume et en faire le sien.
Et une bonne prise venait d’apparaître sous ses yeux.

Le Royaume de Whipper qui avait été le royaume des mages.

Cale et Alberu croisèrent leur regards et Alberu fit un commentaire.

« – Petit futé emmerdant. »

Les deux d’entre eux avaient des sourires narquois similaires sur leurs visages. Cette fois-ci, c’était au tour de Cale de prendre la parole.

« La Tour de Magie pour moi. Et pour vous, votre Altesse Royale- »

Cale et Alberu répondirent au même moment.

« Les Mages.
– Les Mages.
»

Un court silence remplit la salle avant qu’Alberu couvrit ses yeux avec sa main et se mit à rire.

« – Haha. Intéressant. Au début, je pensais que c’était horrible qu’il y ait quelqu’un d’autre comme moi. »

Le prince héritier ria un moment avant de retirer sa main et de répondre.

« -Je vais te donner ce dont tu as besoin. »

Alberu attendit alors la réponse de Cale.

« Merci beaucoup. »

Juste cette phrase et rien d’autre. Toutefois, cette phrase marqua correctement Alberu. Alberu était curieux de cette attitude confiante de Cale et demanda.

« – Mais pourquoi est-ce que tu veux cette Tour de Magie ? »

Cale remarqua que le prince héritier semblait l’observer une nouvelle fois. Il était réellement une personne difficile à gérer, mais il n’y avait pas de raison d’être si inquiet.

‘Je suis sûr qu’il veut savoir si je suis au courant à propos du Nord.’

Il y avait une existence qui était une source de problèmes pour le Royaume de Roan dans le roman, les Chevaliers du Royaume du Nord. Le prince héritier Alberu était soucieux de ce royaume qui préparait leur invasion.

La guerre était un temps de chaos et le chaos allait donner des opportunités à ceux qui s’y étaient préparés. Une de ces opportunités était les mages qui allaient s’enfuir du Royaume de Whipper.

Le prince héritier, qui n’avait pas beaucoup d’influence dans le royaume, allait les utiliser pour renforcer sa puissance et augmenter son influence à l’intérieur du royaume.

Si Kim Rok Soo avait lu après le cinquième volume de [La Naissance d’un Héros], il aurait peut-être connu les deux pouvoirs qui se développent en tant que nouveaux héros. Un serait un chevalier du Nord.

Et l’autre serait probablement le prince héritier en face de lui en ce moment même.

Surtout parce que le Dragon Noir lui avait dit que le prince héritier n’était pas humain. Cale se mit à sourire. Le prince héritier essayait de deviner si Cale savait à propos des mouvements du Nord et voulait la Tour de la Magie pour cette raison.

« Je veux juste posséder une Tour de Magie.
– … Je n’aurai pas dû demander.
»

Alberu pouvait voir le sourire narquois sur le visage de Cale puis il secoua la tête.

« Alors pour quelle raison est-ce que votre Altesse Royale a-t-il besoin de mages ? »

Alberu se mit à sourire dans une manière similaire.

« – Je veux juste leur donner un chez-eux. »

Les deux réponses étaient de piètres excuses, mais aucun d’entre eux ne le reprocha. Les deux personnes qui étaient toutes les deux assises, appuyées en arrière nonchalamment comme s’ils faisaient parties d’une peinture, continuèrent simplement à discuter entre eux.

« – Quand prévois-tu de partir ?
– Je prévois de partir dans environ un mois. »

Un mois plus tard. Cale aurait fini ses préparations et se dirigerait au Royaume de Whipper à ce moment-là. La Guerre Civile sera proche de la fin au moment où il arrivera au Royaume de Whipper. Le visage stupide de Tonka semblait briller d’une couleur dorée dans l’esprit de Cale.

« – Comment vas-tu te rendre là-bas ?
– En bateau.
– Et tes gardes ? »

Gardes. Ce mot provoqua le début d’un sourire chez Cale et Alberu réalisa son erreur.

« – Je suppose que c’était une question inutile. Cale, assures-toi d’être prudent puisque ton corps est encore faible. Tu sais ce que tu dois faire, n’est-ce pas ?
– Je vais ramener tout et n’importe quelle bonne chose.
– Parfois, nous sommes vraiment sur la même page pour aucune raison. »

Cale et Alberu, bien que les deux soient des personnes très différentes, le sourire niais sur leurs visages à cet instant semblaient vraiment similaires.

***

Trois semaines plus tard.

Cale ouvrit lentement ses yeux et commença à rouler. Il roulait sur son grand lit et se mit à bailler.

Il était 15h. Il venait juste de se lever. Il commençait à se frotter les yeux et regarda le plafond.

« J’ai gagné ! Il s’est levé une heure plus tard aujourd’hui !
– Notre cadet gagne encore, nya. Je ne sais vraiment pas pourquoi il continue de se réveiller de plus en plus tard, nya. »

Le Dragon Noir et Hong regardaient tour à tour Cale et l’horloge tout en discutaillant entre eux. Cale frotta son ventre avec sa main droite. Il s’était levé parce qu’il avait faim.

« … Ah, la vie d’une personne riche qui n’a pas besoin de travailler. »

C’était la définition du bonheur.

Cale n’avait rien fait durant ses trois dernières semaines.

Il s’était décidé sur un nom pour le dragon, mais demandait encore un autre mois pour y réfléchir et ordonna aux autres personnes de prendre soin de tout ce dont il avait besoin de préparer pour ce voyage. Il s’était couché tôt et s’était levé tard tous les jours, en s’amusant et en roulant juste, ne faisant rien à l’intérieur de la maison. C’était génial que sa famille continuait de lui dire de se reposer pour se requinquer. Donc il les écouta et ne fit absolument rien.

Mais le bonheur de Cale se brisa finalement.

« Humain, on dirait que Choi Han est de retour. »

Le Dragon Noir murmura dans l’oreille de Cale et il sourit.

« C’est génial. J’étais tellement ennuyé ces derniers temps. »

Cale s’assit sur son lit avec une expression stoïque.

Le groupe de Choi Han était supposé arriver aujourd’hui. Puisqu’il était 15h, ils étaient probablement déjà là et l’attendaient.

Cale s’étira avant de se lever de son lit. Ces trois dernières semaines à rien faire calmaient ses pensées une nouvelle fois.

‘Gagner de l’argent pour que je puisse rien faire pour toujours.’

Les yeux de Cale semblaient très déterminés. Il décida qu’il allait s’occuper du Royaume de Whipper et de la Reine de la Jungle d’un coup pour qu’il puisse encore s’asseoir et rien faire. Cale se dirigea dans la salle de bain tandis que le Dragon Noir s’approcha de Hong une fois qu’il vit la porte se fermer.

« Les yeux du faible humain semblent être pleins de vitalité dès qu’il va quelque part.
– Tu as raison. Mais je suis rassuré que je suis plus fort maintenant. Je peux m’assurer qu’il ne se blesse pas, nya. »

Le chaton argenté Ohn qui écoutait la conversation du Dragon Noir avec Hong avait une expression étrange sur son visage. Elle pensa au sourire sur le visage de Cale pendant qu’il roulait sur le lit et se murmura à elle-même.

« Es-tu sûr que c’était plein de vitalité ?
– Oui. J’ai raison.
– Noona, nya, ça l’est définitivement.
– Mmh, je suppose. »

Ohn acquiesça finalement et brossa son pelage. Les pelages d’Ohn et de Hong étaient bien plus éclatants à présent. Les trois d’entre eux s’assirent en attendant que Cale sorte. Ils attendaient avec impatience de sortir de la maison à nouveau après une si longue période.

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark (0)

No account yet? Register

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *