Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 29 – Vous… (4)

Le carrosse de Cale se dirigea tranquillement vers le sud de la capitale. Huiss, la capitale du Royaume de Roan. Les citoyens étaient clairement occupés à se préparer pour la future commémoration d’anniversaire.

Cale regarda l’extérieur à travers le rideau légèrement soulevé et se mit à réfléchir.

‘Choi Han devrait arriver dans à peu près 3 jours.’

À part s’il bouge comme un lunatique taré, Choi Han devrait arriver trois jours plus tard. Il devrait ramener Rosalyn et Lock avec lui et ils rencontreront l’organisation secrète tout en récupérant Lock, ce qui les retarderaient davantage.

Dans le roman, Choi Han tombe sur Lock, le seul survivant de la Tribu des Loups Bleus et celui descendant de la lignée du Roi Loup, avant de se heurter à l’organisation secrète une nouvelle fois. Après cela, Choi Han allait se heurter à l’organisation secrète une nouvelle fois à l’incident terroriste de la capitale.

Le village d’Harris, la première résidence de Choi Han en dehors de la Forêt des Ténèbres. Cette organisation secrète était celle qui a massacré tout le monde dans le village. Il s’est heurté à l’organisation deux fois, mais il n’avait pas beaucoup d’informations sur eux.

‘Les assassins n’ont pas d’étoiles sur leurs vêtements.’

Puisque le but des assassinats était le Village de Harris et de la Tribu des Loups Bleus, l’organisation secrète avait envoyé leur escouade d’assassins. L’escouade d’assassin ne portait que des vêtements noirs sans étoiles, au cas où quelque chose devait mal se passer. Ils étaient des personnes qui choisissaient de mettre fin à leur vie, s’ils se faisaient attraper.

Mais les choses allaient changer à partir de la capitale.

‘Ce voyou qui adore le sang va se montrer.’

En arrêtant l’incident de la terreur avec Rosalyn, Choi Han entre en contact avec un capitaine de l’organisation secrète. Ce chef et ses subordonnées avaient tous l’étoile blanche et les cinq étoiles rouges sur leur torse.

Cale avait aussi déjà trouvé une excuse à donner à Choi Han pour leurs uniformes lorsqu’ils étaient allés secourir le dragon. Il regarda l’extérieur, perdu dans ses pensées, avant de refermer les rideaux une nouvelle fois.

Les joyeux citoyens décorant les rues, et les rues qui étaient en train de devenir magnifiques. Tout ceci va se transformer en un endroit de désespoir dans une semaine.

« Jeune Sire Taylor. »

Ils étaient maintenant à la partie sud de Huiss, dans la zone de résidences des nobles. Le carrosse de Cale s’arrêta en face d’un bâtiment, puis Cale se leva et se prépara à sortir.

« Ron va prendre soin de vous lorsque vous arriverez à la résidence. Vous avez juste besoin de vous diriger dans cette direction. »

Il regarda la porte avant de continuer.

« Oubliez tout. »

Il pouvait entendre les voix de Taylor et de Cage derrière lui.

« Merci beaucoup.
– Nous nous reverrons dans un environnement joyeux la prochaine fois. »

Cale commença à sourire. Cage et Taylor continuèrent de le regarder, mais ni Cale, ni les deux chatons, ne prêtèrent attention aux deux personnes.

*Clic.*

La porte du carrosse s’ouvrit.

« Jeune Maître, nous sommes arrivés. »

Cale, Hans et les chatons pouvaient tous voir Taylor et Cage, mais ne les regardaient pas. Ils faisaient comme si ces deux-là n’étaient pas là et sortirent du carrosse.

Cale se tourna immédiatement vers le siège du conducteur une fois qu’il descendit du carrosse. Ron avait un sourire bénin sur son visage et hocha la tête. Ron, qui avait entendu la situation de Hans, le majordome adjoint, allait prendre soin du reste. Ron se dirigea avec le conducteur pour garer le carrosse.

Cale ne prêta plus aucune attention au carrosse et se retourna.

« Oh. »

Il laissa échapper un soupir d’admiration. Les chatons, Ohn et Hong, semblaient surpris aussi, puisque leurs pupilles dorées étaient extrêmement dilatées.

« … C’est même mieux que ce à quoi je m’attendais. »

Le Comte était réellement riche. Derrière l’immense portail en fer se trouvait une résidence de cinq étages. Il y avait même un jardin entre le portail et le bâtiment. Ce n’était pas sophistiqué ou brillant, mais c’était définitivement d’apparence plus chère que les résidences de nobles proches.

Il avait une aura et une apparence d’un bâtiment qui avait définitivement coûté une large somme d’argent pour le construire. Au centre de ça, il y avait naturellement, une sculpture de la tortue dorée de la famille Hénituse.

*Screeeech.* *Bang !*

L’immense portail avec le blason de la tortue dorée s’ouvrit lentement. Le garde ouvrant le portail, de même que le majordome de la résidence et les servants, étaient tous alignés pour saluer Cale.

« Jeune Maître Cale Hénituse ! Bienvenue à la capitale ! »

C’était un accueil extrêmement respectueux. Ils inclinaient tous leurs têtes si basses que leurs têtes semblaient capables de toucher le sol. Le vieil homme qui semblait être le responsable parlait tellement fortement qu’il semblait forcer sur ses cordes vocales.

« Nous allons faire de notre mieux pour vous servir ! »

‘Pourquoi est-il comme ça ?’

Cale regarda Hans qui prétendait n’avoir aucune idée sur ce qu’il se passait.

‘Il sait définitivement ce qu’il se passe.’

Hans savait définitivement la raison pour laquelle ils agissaient de cette manière. Cale trouvait irritant de demander et approcha le vieil homme en charge et l’aida à se relever. Il regarda ensuite vers le reste des serviteurs et commença à parler.

« Tout le monde, relevez vos têtes. »

Les serviteurs relevèrent rapidement leurs têtes. Ils n’avaient jamais vu Cale quand ils travaillaient à la résidence. Cependant, ils avaient définitivement entendu des rumeurs à propos de Cale des personnes qui revenaient après avoir visité le territoire des Hénituse.

La pourriture, Cale. Les serviteurs de cet endroit avaient entendu que Cale considérait les personnes qui travaillaient dans le Comté soit comme des nobles, soit comme des personnes inutiles. Parfois, il ne les traitait même pas comme des personnes. Ils étaient tous anxieux de ce que Cale allait dire ensuite et attendaient qu’il continuât.

« Pas la peine d’être si respectueux à l’avenir. Je n’aime pas causer des problèmes aux personnes qui font bien leur travail. »

Le regard des serviteurs se tournèrent tous vers Cale. Cale pouvait voir qu’ils étaient encore tous très rigides et commença à froncer les sourcils.

« J’ai entendu que Mère vous avait tous choisis. Elle a dit que vous avez tous beaucoup de fierté pour votre travail, donc je suis sûr que vous allez être très performants. »

Les expressions des serviteurs devinrent étranges.

« Demandez à Hans, si vous avez des questions. »

Il avait suffisamment à faire, alors il était mieux de tout laisser à Hans. Et puis, il n’y avait aucune raison de prêter beaucoup d’attention alors qu’il allait repartir dans seulement quelques jours. Cale regarda en direction des serviteurs, dont les expressions devenaient légèrement meilleures et commença à marcher.

« Allons-y. »

Cale marcha à l’avant lorsqu’ils se dirigèrent vers le bâtiment de cinq étages. Quand le propriétaire entre dans sa maison pour la première fois, il se devait de marcher personnellement du portail à la porte de la résidence. Cela symbolisait que c’était son territoire.

Lorsque le prince héritier devient roi, le prince héritier, non, le roi, marchait du portail du château jusqu’au centre du palace, où se trouvait son trône. C’était une forme similaire de logique.

Comte Deruth et la Comtesse avaient marché jusqu’à la résidence de cette manière auparavant, mais Cale était à présent le propriétaire de cette large résidence.

*Screeeech-*

L’immense portail en fer avec la tortue dorée se referma. Au même moment, comme ça l’était habituellement avec les informations dans la capitale, les nobles des alentours apprirent tous de l’arrivée du représentant de la famille Hénituse. Et cela se produisit encore plus vite que la personne que Cale a envoyé au palace pour informer la famille royale de son arrivée puisse atteindre le palace.

C’était la raison pour laquelle ces trois personnes, qui étaient membres du rassemblement des Nobles du Nord-Est commencèrent à s’inquiéter. Ils commencèrent à se renfrogner en buvant du thé.

« Haa… Ce n’est vraiment pas le jeune Sire Basen mais le jeune Sire Cale. Ҫa va rendre les choses compliquées.
– Mais devrions le prendre avec nous, puisqu’il est un des nôtres.
– C’est vrai. Je suis sûr que même un rebut ne va pas mal se comporter devant nous, n’est-ce pas ? »

La famille neutre des Hénituse et le gentil, mais non flexible, Basen. Ensuite, il y avait la pourriture de la famille Hénituse, Cale. Ces trois-là, dont les familles étaient les plus proches avec la famille Hénituse par rapport aux nobles familles du Nort-est, décidèrent de prendre la décision qui était raisonnable pour leurs futurs.

« Nous avons juste besoin de le protéger et de l’empêcher de faire quoique ce soit de stupide. Allons tout d’abord le rencontrer et lui parler. »

Pour eux, Cale était comme un nourrisson marchant à coté de l’eau qui avait besoin de leur protection. En même temps, Cale était dangereux et pouvait créer une scène à tout moment. Ils envoyèrent immédiatement une lettre d’invitation à la résidence de Cale, qui fut rapidement délivrée dans la main de Cale le soir-même.

« Haa. »

Cale jeta la lettre sur la table avec une expression extrêmement agacée.

« N’allez-vous pas y aller ?
– Je peux ne pas y aller ?
– Non. C’est un rassemblement des nobles du Nord-est.
– Je le savais. »

Les nobles étaient vraiment rapides pour obtenir des informations. Il en était de même pour Cale. Hans tendit un document à Cale, qu’il avait reçu du gérant de la résidence.

« C’est la liste des nobles qui sont actuellement à la capitale.
– Bien. Est-ce que Ron a pris soin des choses proprement ? »

Hans eut une réponse courte à la question de Cale.

« Oui. »

Cale était satisfait par cette réponse. Cale avait préparé beaucoup de choses pour Taylor. Une perruque, une cape, un fauteuil sans le blason de la famille Stan, et même de l’argent. Il avait tout donné proprement à Taylor. Enfin, mise à part l’argent, Hans s’est occupé de la livraison pour tout le reste.

« Bon travail. Repose-toi.
– Oui, monsieur. Je vais m’assurer de prendre du repos. »

Hans n’était pas du genre à dire qu’il allait bien lorsqu’on lui disait de se reposer. Cale dit encore une autre chose, alors que Hans essayait de partir rapidement.

« Ah, mais dis-leur de m’envoyer quelque chose à manger.
– Je vais m’assurer de le faire. »

Hans répondit rapidement à la déclaration de Cale, qui incluait qu’il n’allait pas descendre dans la salle à manger, et bien assez tôt, la chambre de Cale fût remplie d’un festin. Cale regarda les plats qui incluaient de la viande, des desserts, et même du vin, et sourit avec satisfaction avant de se diriger vers la terrasse.

Sa chambre était localisée au troisième étage. C’était la chambre qui recevait le plus de lumière du soleil. Il ouvrit l’immense fenêtre donnant sur la terrasse et appela.

« Entre. »

Il laissa ensuite la fenêtre ouverte et s’assit à côté de la table. Bien assez tôt, Cale put voir quelques feuilles volantes dans le ciel et assises sur la chaise en face de Cale.

Le dragon était entré dans la chambre avec quelques feuilles attachées à lui.

Ohn et Hong s’assirent aussi sur les chaises à la gauche et la droite du dragon invisible.

Cale observa tous les trois avant d’ouvrir une bouteille de vin et de leur dire de manger.

« Allez-y, mangez. »

Le vin rouge remplit le verre.

« Tu as rassemblé des ingrédients pour nous, mais tu n’en as jamais eu à manger. »

Cale porta le verre de vin à ses lèvres avant de continuer à parler.

« Je suis sûr que ce n’était pas facile de nous suivre. »

À ce moment, le Dragon Noir retira sa magie invisible et se montra. Ohn aida à retirer les feuilles qui étaient attachées au dragon, tandis que Hong empiffrait la bouche du dragon avec un morceau de bœuf que Beacrox avait cuisiné.

La moyenne d’âge de ces trois animaux était de 7 ans. Cale observait juste les trois animaux manger, avant de pousser plus de nourriture vers eux. Voir Cale être aussi gentil firent sursauter Ohn et Hong, tandis que le Dragon Noir s’arrêta de mâcher et commença à observer Cale.

Cale prit une nouvelle gorgée et commença à réfléchir.

‘Ils vont travailler très dur à l’avenir.’

Puisqu’ils vont devoir travailler à sa place, le moins qu’il puisse faire, c’est de bien les nourrir. Peut-être que c’est parce qu’ils étaient tous si jeunes, mais Cale était capable de se relaxer pour la première fois depuis longtemps, même autour de plus fort que des individus normaux.

« Ce serait génial si ça pouvait rester tel quel. »

Une maison à peu près de cette taille, de la nourriture comme ça, et du temps pour se relaxer. Cale réfléchissait sur la génialité de vivre une vie avec ces trois choses.

Son but était de vivre comme ça, une fois que Basen serait devenu le successeur officiel. Cale prit sa décision une nouvelle fois. Il alluma ensuite la boîte à musique magique dans le coin.

Une musique qu’il ne connaissait pas commença à jouer alors que Cale prit une autre gorgée de vin. Il pouvait voir le ciel qui commençait à s’assombrir.

« C’est génial. »

‘Ҫa, c’est vivre.’

Cale eut un sourire relaxé sur son visage. À ce moment.

*Toc. Toc. Toc.*

Le Dragon Noir redevint immédiatement invisible, pendant que les chatons commencèrent à prétendre d’être des chatons normaux en se toilettant le visage*.
Cale se leva pour se diriger vers la porte.

« Ah. »

*Clang !*

Il cogna accidentellement la bouteille de vin en se levant, elle se renversa et se cassa en morceaux. Le tapis commença à se tâcher avec le vin rouge.

‘… J’ai un mauvais pressentiment.’

Cale eut soudainement un mauvais pressentiment sans aucune raison. Il se dirigea rapidement vers la porte.

‘Pourquoi est-ce que j’ai un sentiment si inquiétant ?’

Cale ne pouvait en trouver la cause.

‘Est-ce que c’est Choi Han ? Non, ça ne se peut pas. À part s’il voyage comme un lunatique, ce n’est pas possible qu’il soit déjà arrivé ici. Il ne devrait pas être là pour encore 3 jours.’

Ce n’était pas possible que quelqu’un comme Choi Han force un Lock blessé à bouger plus vite. Même si Choi Han avait les potions que Cale lui avait donné, la tribu des Loups était reniée des dieux. Comme les potions étaient faites à partir du pouvoir divin, elles n’allaient pas fonctionner sur eux.

Et, c’était d’autant plus impossible que Rosalyn, la personne attentive et prudente qui cacha ses capacités magiques dans la première moitié du roman, utiliserait de la magie avancée pour les transporter tous à la capitale.

Mais, plus important encore, Cale avait dit à Choi Han qu’il allait rester à un hôtel spécifique à la capitale. Il prévoyait d’aller rencontrer Choi Han là-bas, une fois, avant de laisser Ron et Beacrox prendre soin du reste.

‘C’est vrai. Ce sentiment inquiétant est juste un effet secondaire à force de traîner trop longtemps avec des personnes comme Ron ou Choi Han.’

Cale se calma avant d’ouvrir vigoureusement la porte.

« … Tu- »

Le cœur de Cale sombra à l’instant où il ouvrit la porte. Une voix urgente et désespérée atteint rapidement les oreilles de Cale.

« Cale-nim. Je suis désolé. Vous étiez la seule personne qui m’était venue à l’esprit. »

Un Choi Han désespéré se tenait en face de lui. Il semblait s’être dépêché de venir ici aussi vite que possible, car il semblait être en mauvais état.

Cale avait l’impression qu’il avait vu la chose la plus effrayante de sa vie. À côté de Choi Han se trouvait le majordome adjoint Hans, qui avait une expression similaire à Choi Han, mais avec un peu de confusion mélangée à elle. Cependant, le moment où Cale vit la personne qui était venue avec Choi Han, de même que la personne sur le dos de Choi Han, il ouvrit rapidement la porte.

« Entre pour le moment. »

La personne sur le dos de Choi Han n’était autre que Lock, le membre de la Tribu des Loups.

« Emmène-le avec toi. »

Lock de la Tribu des Loups Bleus, le successeur du Roi des Loups, semblait être dans un état dangereux.

Lock était actuellement en train de souffrir avant de se transformer en état de berserk pour la première fois de sa vie. Cale ne savait pas pourquoi cet état qui arriverait un an plus tard dans le roman, était déjà en train d’arriver.
Néanmoins, il regarda autour vers tout le monde et dit simplement une chose.

« Ne vous inquiétez pas. »
___
*Quelque chose comme ceci : https://www.youtube.com/watch?v=8J_Bl9f-MTA

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published.