Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 28 – Vous… (3)

*Clunk.*

Le carrosse se mit en route.

*Meeeow.*

Ohn et Hong regardèrent vers Cage et Taylor, qui étaient assis en face d’eux et se serrèrent près de Cale.

« Jeune Sire Cale, savez-vous quoi que ce soit à propos de cet événement royal ? »

Cale regarda en direction de Taylor. Taylor était en parfait état comparé à la prêtresse, qui avait du mal avec sa gueule de bois. De fait, il était en meilleure condition que Cale. Ce noble d’apparence fragile avait la plus forte tolérance à l’alcool parmi eux trois.
Cale commença à répondre à Taylor, qui le regardait.

« C’est la première fois que je me rends au palace. Je suis seulement allé à une Réunion des Nobles du Nord-Est il y a quelques années. »

Taylor n’avait pas mentionné cela juste pour commencer une conversation. C’était parce qu’il voulait partager quelques informations avec Cale pour sa générosité.

« Je vois. L’événement cette fois est pour célébrer le 50e anniversaire de sa Majesté royale, notre roi actuel.
– C’est un festival divertissant pour les citoyens. »

Voyant Cale parler comme s’il ne s’incluait pas, Taylor commença à être curieux.

« Il semblerait que ce ne soit pas un festival du goût du jeune Sire Cale ? »

‘Comment cela pourrait-il être un festival que j’apprécie lorsque mon cœur bat la chamade en pensant à l’incident de la place ?’

Cale ne dit pas cela à voix haute. Il était probablement la seule personne qui savait à propos de l’organisation secrète et l’attentat imminent.
Être au courant d’un tel fait était sûr de donner un lourd sens de responsabilité et des maux de tête. Bien sûr, il y avait un rapport entre ce sens de responsabilité et les maux de tête.

‘Je l’arrêterai, mais s’il semble que je puisse me blesser ou me fatiguer, je me retirerai.’

C’était le point de vue de Cale sur l’incident de la place. Faire juste assez pour ne pas être incommodé. Toutefois, quelqu’un comme Cale, non, Kim Rok Soo, qui avait peur de la mort, ne pouvait pas juste prétendre qu’il ne savait rien.

« Ce n’est pas un festival pour vous également, jeune Sire Taylor. »

Taylor, ainsi que Cage, qui s’était renfrognée à cause de sa gueule de bois, se mirent à sourire après avoir entendu les paroles de Cale.

« Je le considère comme étant mon dernier obstacle avant de pouvoir célébrer. »

Comparé à son apparence douce, Taylor était quelqu’un qui prenait des risques. C’était ainsi qu’il avait pu se tenir face à Venion, même avec sa personnalité éthique, avant d’être attaqué.

« Jeune Sire Cale.
– Oui ?
– Méfiez-vous de son altesse le prince héritier. »

Taylor regarda Cale et continua à parler.

« Même si j’ai été écarté, il m’est toujours possible d’obtenir des informations dans le Domaine du Marquis. Même si cette célébration pour le 50ème anniversaire était planifiée depuis le début, le fait d’appeler tous les nobles ensemble était quelque chose que le prince héritier a suggéré. »

Taylor savait quelques choses à propos du prince héritier.

« Je ne sais pas comment vous décrire le prince héritier… »

Voyant Taylor hésiter, Cale répondit nonchalamment.

« C’est quelqu’un avec une langue mielleuse.
– Ah, oui ! Ahem, je veux dire… »

Taylor, qui était d’accord avec Cale, devint rapidement pâle et essaya de corriger, mais au final, fut forcé d’admettre que cela était vrai.

« Oui. Vous avez raison. Vous êtes déjà au courant.
– N’est-ce pas une information que n’importe qui d’intéressé peut trouver ?
– Bien sûr. Mais c’est la première fois que j’entends quelqu’un être aussi direct à ce sujet comme vous, jeune Sire Cale. »

Voyant Taylor hocher la tête, Cale se mit à penser au prince héritier.

La langue mielleuse du prince héritier.

Le prince héritier excellait à complimenter les autres. Il excellait également à complimenter ces personnes en public pour leurs bienfaits et leur donner une notoriété.
Après cela, il utilisait ces personnes.

Bien sûr, les personnes utilisées n’avaient aucune idée qu’elles étaient utilisées. Une de ces victimes dans le roman n’était autre que Choi Han, la personne que le prince héritier éleva en tant que son ami proche et héros.
Pour un roturier comme Choi Han, il pensait que c’était bien que quelqu’un comme le prince héritier le traitait si amiablement. Néanmoins, pour Cale, ou Kim Rok Soo, qui lisait le roman, le prince héritier était le type de personne qu’il haïssait le plus.

‘Le problème est que la façon dont il utilise les personnes est pour de bonnes raisons.’

Il n’utilisait pas les gens pour son propre bénéfice ou le pouvoir. Il utilisait ces personnes pour le royaume, les citoyens et rendre la nation meilleure.

‘Je suppose que c’est exagéré d’appeler ça “utiliser” des gens.’

Plutôt qu’utiliser, c’était plutôt demander de l’aide. Le prince héritier n’ordonnait pas ces personnes en utilisant sa supériorité, mais leur demandait sur un pied d’égalité.

Il utilisait cette langue mielleuse qu’il avait pour les complimenter et puis leur donnait une raison vraiment pitoyable que les personnes ne pouvaient pas refuser. Naturellement, Choi Han était incapable de dire non. La froide, mais toute aussi bienveillante Rosalyn avait fini par accepter d’aider également à la fin.

Bien sûr, une telle personne avait une faiblesse.

« Dans tous les cas, jeune Sire Cale, sa majesté le prince héritier, ahem, comme vous le savez déjà, c’est fatiguant de s’impliquer avec une telle personne.
– Vous n’avez pas à vous inquiéter. Je compte être aussi discret que possible avant de retourner à la maison. Je n’aime pas me faire remarquer. »

Cale répondit comme si de rien n’était. Cependant, il réalisa ensuite que le silence s’était installé après sa réponse. Les chatons, Ohn et Hong, Cage, qui avait du mal avec sa gueule de bois, et même Taylor, qui avait un sourire doux sur son visage. Ils fixaient tous Cale.

« … Pourquoi est-ce que vous me regardez comme ça ?
– Mm. Sera-t-il vraiment possible de, non, peu importe.
– Pour rien. »

Cage et Taylor dirent tous les deux non avant de détourner le regard. Les chatons secouèrent juste leurs têtes. Cale se renfrogna et ajouta.

« Même si je finis par me faire entraîner, la chose à laquelle le jeune Sire Taylor et la prêtresse-nim pensent n’arrivera pas. »

Taylor et Cage pouvaient voir Cale sourire. Son sourire était si sournois qu’il ressemblait à un vilain. Cale sourit aux deux avant de continuer.

« J’ai également une langue très mielleuse. »

Le prince héritier avait tendance à rester éloigné des personnes qui lui étaient similaires. C’était sa méfiance envers les personnes comme lui.
Si le prince héritier était du genre à complimenter les gens et les utiliser pour ses besoins, Cale avait juste besoin d’agir de la même manière.
Voyant Cage le regarder avec une expression semblant signifier qu’elle se sentait mieux, il la regarda droit dans les yeux. Elle se mit ensuite à parler.

« Je trouve que cette apparence vous sied énormément, jeune Sire Cale. Vous avez l’air très malfaisant.
– C’est mieux que d’avoir l’air d’une bonne personne. »

‘Je le savais.’

Cage hocha la tête et sembla confirmer quelque chose, mais Cale s’en fichait. Plutôt, il écarta le rideau de la fenêtre et regarda à l’extérieur.

Ils étaient assez proches de la porte de la capitale maintenant. La porte vers laquelle le carrosse de Cale se dirigeait était une porte différente de la porte qu’utilisaient les roturiers. Il se dirigeait vers l’entrée pour les nobles, qui lui permettrait d’entrer beaucoup plus rapidement.

« La capitale est vraiment différente. »

Ce fut ce qui sortit de la bouche de Cale en se basant sur ce que Cale voyait à travers la fenêtre. Taylor sembla comprendre pourquoi Cale se sentait de cette manière et hocha la tête.

« Le Royaume de Roan est le royaume des “Rochers”. »

Cale pouvait voir le large mur entourant la capitale. Il y avait nombre de différentes sculptures sur le mur.
Le Royaume de Roan était quelque peu unique. Il était non seulement la plus grande source de marbre du Continent de l’Ouest, mais les parties nord et ouest du Royaume de Roan contenaient énormément de granite. C’était pourquoi il était appelé la Terre des Rochers.

Si vous voyagiez vers le nord, la majorité des sommets de montagne étaient faits de granite. Le Royaume de Roan avait un grand nombre de Montagnes de Roches.

Taylor continua à parler, comme s’il s’était soudainement rappelé de quelque chose.

« Si vous regardez à travers les histoires anciennes, il y avait beaucoup d’histoires liées aux “rochers”, même avant la création du Royaume de Roan. Une d’entre elles dit que cette terre avait un gardien qui était tel un rocher. »

Le Royaume de Roan était situé au Nord-Est du Continent de l’Ouest.

« C’était un gardien qui pouvait protéger tout de n’importe quelle attaque. Quand les ténèbres descendirent sur le continent, ce gardien fut celui qui se tint face à elles. »

Il y avait beaucoup de mythes différents au sujet de la fin des temps anciens. Vous pouviez entendre énormément d’histoires différentes en voyageant à travers le continent
Certains disaient que la fin des temps anciens arriva lorsque les ténèbres descendirent et certains héros réussirent à vaincre ces ténèbres, d’autres disaient qu’ils se conclurent parce que les gens étaient jaloux entre eux de leurs pouvoirs et se battaient pour le contrôle. Finalement, d’autres disaient même qu’un dieu était si en colère qu’il avait détruit tous les êtres vivants.
L’histoire dont Taylor parlait maintenant était l’un de ces nombreux mythes.

« Taylor, tu as l’air d’aimer cette histoire ? »

Taylor acquiesça à la question de Cage.

« Oui, je l’aime. »

Cale tourna la tête pour regarder Taylor. Taylor avait toujours eu un corps fragile, même avant que ses jambes ne deviennent paralysées. Taylor tapota ses genoux avant de reprendre la parole.

« Il est dit que le gardien s’était tenu fermement sur place, comme un rocher, même lorsque tout ce qui se trouvait dans son corps fut brisé. Ce fut comme cela qu’il fut capable de protéger les personnes et la terre de cette zone du Nord-Est, qui est couverte de rochers. »

Il y avait beaucoup de différents contenus dans les histoires à propos des ténèbres qui s’étaient abattues sur le continent.
Lorsque les ténèbres apparurent au centre du continent, d’autres mythes parlaient des aventures de ces héros qui s’étaient battus contre elles. Toutefois, le personnage principal dont Taylor parlait ne se préoccupait que de la défense.
Taylor considérait un tel individu comme un héros.

« Une telle existence ne peut survivre à l’heure actuelle. C’est pourquoi j’aime autant ce mythe.
– Mais tu n’as pas l’air d’y croire ? »

Taylor hocha la tête à la question de Cage.

« C’est très rare de voir quelqu’un se blesser si gravement pour protéger quelque chose.
– Je suis d’accord. »

Cale hocha la tête en validation des paroles de Taylor. C’était une chose de se protéger soi-même, mais ce gardien avait protégé les autres et cette terre du Nord-Est ? Cale ne pouvait comprendre une telle logique.

« Mais c’est la première fois que j’entends à propos de cette histoire en particulier. »

Cale avait lu à propos de toutes sortes de légendes et de mythes au sujet des pouvoirs anciens en lisant jusqu’au volume 5 de [La Naissance d’un Héro]. Toutefois, c’était la première fois qu’il entendait parler du Gardien Rocailleux du Royaume de Roan.

« C’est probablement parce qu’elle n’est pas très populaire. Je l’ai seulement trouvée en recherchant des textes anciens pour des informations sur les pouvoirs anciens. J’en ai également parlé à Cage. »

Cale acquiesça de nouveau, et rabaissa les rideaux. Il retira ensuite un pendentif rond de sa poche et l’envoya vers Taylor.

« Préparez-vous. »

Taylor et Cage hochèrent tous deux la tête et se tinrent la main avec le pendentif entre leurs deux mains. L’outil magique se mit en marche. Cale poussa un soupir et attrapa une bouteille d’un des coins du carrosse.

Un moment après, le carrosse s’arrêta à l’extérieur de la porte des nobles, Cale put entendre la voix du Vice-Capitaine ainsi que la voix de quelqu’un d’autre.

*Toc toc toc.*

« Jeune Maître, le garde de la capitale souhaite vérifier les occupants. »

*Bang.*

Cale ouvrit la porte du carrosse d’un coup de pied. Il put voir l’expression relaxée du Vice-Capitaine, ainsi que le garde anxieux de la capitale. Cale avait une bouteille dans la main et un verre d’alcool dans l’autre, et regarda le garde de la capitale.

« Allez-y. »

L’intérieur du carrosse était empli d’une odeur d’alcool. Le visage extrêmement rouge de Cale et l’odeur indiquaient clairement qu’il buvait depuis la nuit passée.

Même si le festival était dans une semaine, beaucoup de nobles étaient déjà passés à travers cette entrée. Deux des gardes de la capitale regardaient à l’intérieur du véhicule chaque fois pour faire une vérification superficielle. Toutefois, le garde n’avait jamais eu droit à une telle vue avant. Le Vice-Capitaine sourit gentiment au garde et prit la parole.

« Notre jeune Maître guérit de sa gueule de bois en buvant plus d’alcool. Il est quelqu’un qui a atteint le sommet pour surmonter une gueule de bois. »

Cale regarda le garde anxieux et le Vice-Capitaine qui faisait de son mieux pour le complimenter, et se mit à réfléchir.

‘Ah, c’est fatiguant.’

Ce fut pourquoi il dit la chose suivante.

« Vous ne pouvez pas vous dépêcher ? »

Le garde appela l’autre garde pour regarder à travers le carrosse, qui était plein de bouteilles d’alcool vides, et donna son approbation.

« Tout à l’air en ordre. »

Le Vice-Capitaine referma lentement la porte pendant que le garde accueillait Cale.

« Bienvenue dans la capitale. »

*Craaac. Clic.*

La porte se referma complètement et le carrosse continua sa route à travers la porte.

Cale tendit le verre dans sa main et prit la parole.

« Apparemment, bienvenue dans la capitale. »

Taylor, qui n’était plus invisible, se mit à rire en rendant à Cale le pendentif et reçut le verre.

« Cela fait un moment que je n’avais pas été le bienvenu. »

Le groupe de Cale était arrivé à la capitale.

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published.