La Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 19 – J’ai vu un Dragon (2)

L’emplacement où les chatons, On et Hong, avaient enterré l’orbe noir surpassait les attentes de Cale.

La villa du Vicomte était à trente mètres de la cave du dragon. On et Hong avaient enterré l’orbe noir à cinquante mètres de cette cave, dans une zone remplie d’arbres et d’arbustes, rendant difficile de localiser l’orbe.

« Vous deux êtes assez incroyable.
– Quelque chose comme ça, c’est facile comme tout, nya. »

On disait que c’était facile, mais Cale pouvait voir le museau d’On remuer de joie. Cale, Choi Han, On et Hong s’accroupirent près du lieu où l’orbe noir, officiellement connu en tant qu’Outil de Perturbation de Mana, se situait et regardèrent en direction de l’entrée de la cave qui se trouvait à cinquante mètres, ainsi que la villa du Vicomte qui était un peu plus au loin.

« Vous vous souvenez du plan ? »

Cale avait expliqué le plan lorsqu’ils étaient en chemin. À dire vrai, il n’y avait pas vraiment de plan.

« Il y a un total de six personnes de garde en ce moment. »

Cale se rappela l’information qu’il avait lu dans [La Naissance d’un Héros]. Le Dragon Noir était intelligent, comme la plupart des dragons. Il avait récolté des informations pendant ses quatre longues années de captivité et il y avait une raison pour laquelle il avait tenté de s’échapper deux jours plus tard aux alentours de cette heure.

Il y avait, approximativement, un total de trente personnes résidant dans la villa. À l’origine, il y avait presque cent personnes, mais cela avait lentement diminué lorsqu’ils avaient réalisé durant les quatre dernières années que personne ne passait vraiment par cette zone.

Bien sûr, parmi les trente personnes, il y avait trois chevaliers de haut niveau comparables au Vice-Capitaine, ainsi que sept chevaliers de niveau intermédiaire. Il y avait aussi des soldats, le tortionnaire et quelques travailleurs lambda. Le nombre de personnes montrait à quel point le Marquis payait attention à cet endroit.

Cependant, Cale avait Choi Han. Choi Han était quelqu’un qui pouvait battre le chevalier le plus fort du Royaume de Roan en dix coups. Quelqu’un comme cela était de leur côté.

« Laissez-moi expliquer une nouvelle fois. Il y a un chevalier de haut niveau et deux chevaliers de niveau intermédiaire à l’entrée de la cave, ainsi que deux soldats. À l’intérieur de la cave, il y a juste un chevalier de haut niveau, et le tortionnaire est au fond de la cave. »

Choi Han tressaillit au mot tortionnaire, mais Cale n’y prêta pas attention. Cale se fichait des choses qui se passaient dans l’esprit de Choi Han à cet instant. La chose importante était que l’orbe noir allait bientôt s’activer, et qu’ils devaient rapidement se mettre en route de leur côté.

« Les appareils d’enregistrement magiques situés entre la villa et l’entrée de la cave ne fonctionneront pas pendant quarante minutes grâce à l’orbe noir qu’On et Hong ont enterré. C’est pareil pour les alarmes, les pièges magiques, et quoi que ce soit d’autre. Rien ne marchera pendant quarante minutes. »

Ils avaient besoin de domestiquer ce dragon, la plus grande créature capable de magie dans ce monde, mais ils ne pouvaient pas demander de l’aide auprès de mages pour cela. C’était pourquoi le Marquis Stan avait choisi de remplir cet endroit d’outils magiques à la place. La raison pour laquelle il y avait si peu de gardes était aussi parce qu’ils avaient confiance en leur arsenal magique.

C’était pourquoi le dragon n’avait pas eu d’autre choix que de provoquer une explosion de mana pour s’échapper.

‘Un oeil pour un oeil et de l’argent pour de l’argent.’

Puisque le Marquis utilisait de l’argent, Cale utiliserait de l’argent aussi. Cale tapota le sac magique à sa taille. C’était un sac magique qui permettait de ranger un grand nombre d’objets. À l’intérieur de ce sac se trouvaient toutes sortes d’objets magiques, d’outils utiles, et autres objets.

« J’ai juste besoin de me débarrasser des gardes ? »

Naturellement, Choi Han s’occuperait des combats. Pourquoi donc est-ce que Cale essaierait de se battre lorsqu’une personne aussi puissante était à côté de lui ? Cale pensait qu’une coupure de papier faisait très mal, donc il ne voulait même pas penser à se prendre un coup d’épée.

« Oui. Tu es le seul sur qui je peux compter pour assurer mes arrières. »

‘Au moins pour le moment.’

Cale regardait Choi Han avec une expression sérieuse, Choi Han hocha la tête et répondit sincèrement en retour.

« Je répondrai proprement à vos attentes.
– Oui. Comme je l’ai mentionné, assure-toi qu’ils voient nos uniformes et ensuite assomme-les. Ne les tue pas, et ne leur montre pas ta technique d’épée. Tu te rappelles quoi faire après, non ? »

L’aura unique de Choi Han d’une transparence noire devrait être facilement dissimulée par l’obscurité, s’il l’utilisait avec précaution. Cale pensait que Choi Han comprendrait, puisqu’il lui avait déjà répété plusieurs fois.

« Oui, je me souviens de tout.
– Bien, je te laisse t’en charger. »

Cale tapota les épaules de Choi Han, avant de lui remettre l’appareil d’altération de voix. Ce serait fâcheux s’il devait parler pendant le combat et qu’ils reconnaissent sa voix.

« C’est coûteux, donc ne le casse pas.
– Compris. Ne vous en faites pas à ce sujet. »

Cale regarda ensuite en direction des chatons. Cale répondit face à leurs queues remuantes, qui semblaient demander quelque chose.

« Je vous donnerai de la viande une fois que ce sera fini. »

Ça ne semblait pas être la bonne réponse, puisqu’ils firent la moue et se détournèrent de lui. Cale n’y pensa pas plus que cela, préférant vérifier l’heure sur sa montre.

‘Plus que cinq minutes.’

Le ciel commençait déjà à s’assombrir et la nuit tombait. Cale se rappela de la conversation qu’il avait eue avec Billos.

« Les objets magiques qui ont été influencés par l’Appareil de Perturbation de Mana s’arrêteront instantanément de marcher et la plupart d’entre eux s’éteindront pour éviter d’exploser. Toutefois, les objets magiques de très haute qualité commenceront à sonner pour signaler qu’ils sont endommagés. Ce n’est pas comme une alarme magique, mais plutôt, c’est similaire à une alarme d’horloge.
– Ce sera probablement bruyant ?
– Je ne sais pas quand est-ce que vous comptez l’utiliser, mais ce sera assez bruyant pour que l’ennemi l’entende. »

Billos commença à ricaner et continua.

« Cependant, s’il y a un grand nombre d’objets magiques dans la zone, ce sera probablement chaotique avec toutes les alarmes allumées au même moment. »

Chaotique était suffisant pour Cale.

« Préparez-vous. »

Les chatons se couvrirent également de charbon pour cacher la couleur de leurs pelages. Ils s’éloignèrent de Cale et disparurent dans les ténèbres, si bien que Cale ne pouvait plus les voir. Ces deux-là ne se montreraient pas aux ennemis ce soir.

Toutefois, Cale savait qu’ils suivraient le plan et seraient près de lui.

Choi Han plia le mouchoir qu’il utilisait pour nettoyer son épée, et le rangea dans sa poche.

Une fois toutes les préparations terminées, Cale se leva.

*Brrrrrrrrrrrrring.*

Quelque chose commença à vibrer juste en dessous de l’endroit où Cale s’était assis. L’orbe noir commença à s’enclencher.

*Clic. Clic.*

L’aiguille des secondes sur la montre de Cale approchait lentement l’heure désignée.

Et finalement, le dernier cliquetis.

« Allons-y. »

Sur l’ordre de Cale, Choi Han suivit le plan et courut rapidement vers la cave, tandis qu’On commença à créer du brouillard dans la zone. Cale était au centre du brouillard, rendant difficile de le voir. Au même moment.

*Brrrrrrrrrrrrrrrrrrring- *

L’orbe noir s’enclencha finalement.

« Je suppose qu’ils ne sont pas tous des objets magiques de la meilleure qualité. »

Quelques-uns des objets magiques se mirent à sonner bruyamment pour signaler leur état. Cale suivit derrière Choi Han avec le brouillard qui l’entourait et se dirigea vers la cave.

À partir de ce moment, c’était une lutte contre le temps.

Choi Han était déjà en train de se battre contre les chevaliers à l’entrée de la cave.

‘Quel bâtard effrayant.’

Durant ce court laps de temps, les soldats avaient déjà des blessures sur leurs membres, et étaient évanouis sur le sol.

« Qui êtes-vous ? Comment osez-vous vous introduire dans cet endroit ! »

Choi Han évita facilement l’attaque du chevalier de haut niveau. Il fit ensuite un pas en avant et laissa une profonde entaille sur le flanc du chevalier. Il évita ensuite le sang qui jaillit de la coupure et utilisa son coude pour attaquer le dos du chevalier, suivi par la nuque de ce dernier. Le chevalier s’évanouit instantanément.

« Merde ! Qu’est-ce qu’il se passe ? »

Le chevalier de haut niveau à l’intérieur de la cave se montra peu après.

« Poison. »

Cale parla à travers l’outil de modification de voix. Le brouillard l’entourant commença à s’étendre, Hong se mit discrètement en marche et répandit le poison pour paralyser l’ennemi. Les individus évanouis ne seraient pas capables de bouger pendant un moment, même s’ils se réveillaient.

Cale établit un contact visuel avec le chevalier de haut niveau et prononça un mot.

« Couverture. »

Choi Han se tint instantanément devant Cale et fonça vers l’entrée de la cave. Cale suivit derrière lui.

« Bloquez-les ! »

Au cri du chevalier de haut niveau, deux chevaliers de niveau intermédiaire chargèrent en direction de Choi Han. Leurs épées commencèrent à briller, montrant que les chevaliers avaient ajouté leurs auras dans leurs épées. Cependant, ces deux épées furent immédiatement détruites.

*Clang. Clang.* Les parties supérieures des deux épées tombèrent au sol.

« C-Comment ? C’est un maître épéiste ? »

Le choc et le désespoir ressortaient de la voix du chevalier de haut niveau. La seule chose qui pouvait briser une épée chargée d’aura était la lame d’aura d’un maître épéiste. Après avoir brisé les armes ennemies en utilisant son aura, qui était camouflée par la pénombre, Choi Han utilisa son épée et son fourreau pour attaquer le cou et l’estomac des chevaliers de niveau intermédiaire en même temps.

« Ugh !
– Guuh ! »

‘… Il a juste besoin d’un coup par personne.’

Cale ne pouvait cacher son admiration alors qu’il était accroupi derrière Choi Han et continuait à avancer. À ce moment, ils purent entendre du bruit loin derrière eux.

« Des intrus ! »

Cela venait de la villa. Cale regarda devant lui. Les chevaliers de niveau intermédiaire chancelèrent avant de s’écrouler. Cale eu un contact visuel avec eux. Ils avaient été atteints par le poison paralysant de Hong.

« P-Poison…!
– A-Assassin ! »

Choi Han les assomma avant de charger rapidement vers le chevalier de haut niveau et brandit son épée. Cale utilisa cette ouverture pour passer l’entrée de la cave. Même en faisant cela, il fit en sorte que les chevaliers de niveau intermédiaire qui l’avaient traité d’assassin avaient vu les six étoiles sur son uniforme avant de s’évanouir.

« Ugh ! D’où est-ce que ces gens sortent !
– Tellement bruyant. »

Choi Han évita facilement l’épée chargée d’aura du chevalier de haut niveau. Il prolongeait le combat intentionnellement.

Pendant que Choi Han servait de distraction, Cale entra dans la cave après les enfants de la Tribu du Chat, qui s’étaient déjà infiltrés discrètement plus tôt. Après avoir vérifié que Cale était entré, Choi Han se mit en face de l’entrée de la cave.

Il s’adressa ensuite au chevalier de haut niveau.

« Approchez. »

Bien sûr, son regard n’était pas dirigé sur le chevalier, mais sur tous les ennemis venant de la villa avec des torches.

« Je te laisse t’en charger. »

Choi Han pouvait entendre la voix modifiée, mais toujours calme de Cale, et se mit à sourire. Toutefois, il se concentra rapidement pour n’utiliser qu’une partie de sa force. L’Art de l’Épée des Ténèbres Destructrices. Cet art d’épée se composait de deux éléments, les ténèbres et la destruction. Des deux, la force de la destruction commençait à entourer Choi Han.

« Personne ne peut aller plus loin qu’ici. »

Il était quelqu’un qui tenait toujours parole.

Pendant que Choi Han protégeait l’entrée, il y avait quelqu’un d’autre qui protégeait quelque chose d’une manière différente dans la cave. Cette personne n’était autre que le tortionnaire. Il était celui qui protégeait la prison détenant le dragon. Il était déjà dans un état de panique lorsque Cale arriva.

« Pourquoi, pourquoi ?! Pourquoi est-ce que la Boule de Cristal Magique ne marche pas ?! » (Catto 2 : Car il manque les 6 autres, crétin. DBZ ref :3)

La Boule de Cristal Magique que le tortionnaire tenait était l’une des mesures d’urgence que Venion avait préparé au cas où quelque chose arriverait.

« N-Ne venez pas ici ! Ne savez-vous pas ce qui est ici ?! »

Le tortionnaire tremblait violemment en regardant Cale. Il n’avait pas d’autre choix que d’être effrayé. Si le tortionnaire recevait une attaque plus puissante que la force d’une personne normale, il exploserait sur le champ.

C’était une autre des mesures de sécurité de Venion. La force de l’explosion ferait exploser la clef de la prison, la prison elle-même et le tortionnaire avec. Naturellement, le tortionnaire savait cela.

« Si vous venez, tout le monde ici mourra ! »

*Tsk.* Cale fit un signe avec sa main en regardant le tortionnaire. Une fois qu’il fit cela, du brouillard se forma dans l’air et se dirigea vers le tortionnaire. On, la propriétaire du brouillard, était toujours cachée dans les ténèbres de la cave et se dissimulait.

« Aaaaaaaaah ! Allez-vous-en ! »

Les sons de la bataille provenant de l’entrée de la cave pouvaient être entendus. Le brouillard qui s’approchait. Bien sûr, l’intérieur du brouillard était complètement rempli de poison paralysant. Le brouillard paralysant entoura rapidement le tortionnaire.

« Qu’est-ce que, ugh, d-du poison… ! »

*Ugh.* Le corps du tortionnaire se mit à trembler tandis qu’il s’écroulait au sol. Le tortionnaire avait un air pitoyable, ne pouvant parler ou bouger alors qu’il tremblait violemment au sol. Cale approcha le tortionnaire et fouilla ses vêtements.

Si tu ne pouvais pas l’attaquer physiquement, il fallait juste l’attaquer avec du poison. Soit ça, soit passer un marché avec lui pour qu’il remette la clef. Toutefois, il ne voulait pas utiliser la seconde méthode.

‘Ah, trouvé.’

Cale attrapa la clef et ferma les yeux du tortionnaire, qui commençait à perdre conscience à cause du poison. Cale se demanda s’ils avaient utilisé trop de poison, mais il ne s’en souciait pas vraiment.

‘Je ne pense pas qu’il mourra, mais si il meurt, tant pis.’

Cale claqua ses doigts. Deux petites boules noires tombèrent du plafond presque instantanément. C’était On et Hong. Une fois sous la lumière de la torche que Cale tenait, il put finalement les voir tous les deux clairement.

Cale vérifia qu’On et Hong étaient hors de danger avant de se diriger dans le coin le plus éloigné de la cave. Une fois arrivé, il put voir une existence noire recroquevillée à l’intérieur de la prison magique devenue inutile. C’était le dragon. La chose qui choqua Cale plus que le dragon lui-même était le sang recouvrant le dragon et l’odeur de sang dans l’air.

Cale approcha rapidement la prison.

Le dragon continuait de garder ses yeux fermés, même lorsque Cale s’approchait. Le dragon était probablement dans un état chaotique en ce moment.

Cale inséra la clef dans le verrou et ouvrit la porte.

*Clic.* Elle s’ouvrit avec un léger bruit. Cale ouvrit lentement la porte de fer, et entra dans la prison.

C’était trop large pour être appelée une prison. Il y avait des fouets et autres objets de torture, ainsi que le sofa luxueux où Venion s’asseyait pour regarder. Cale se dirigea vers le coin de la prison.

Une petite figure d’environ un mètre de long se tenait sur un tas de foin dans le coin. Les paupières intérieures du dragon tremblaient alors qu’il se tenait là avec ses yeux fermés. Il y avait des chaînes sur chacun de ses membres, la chaîne de restriction de mana était sur son cou, le rendant incapable d’utiliser sa puissance.

« Hey. »

Cale s’accroupit en face du dragon. Le dragon n’ouvrit pas ses yeux même après que Cale l’appela. Cale vérifia sa montre. Il était temps de partir. Il continua de s’adresser au dragon.

« Quittons cet endroit. »

Cale utilisa la clef qu’il avait obtenue du tortionnaire pour défaire les chaînes.

Le dragon ouvrit ses yeux à ce moment. Cale commença à sourire après avoir vu les yeux du dragon.

C’était toujours un regard puissant. Ce n’était pas le regard sans la volonté de survivre que Choi Han avait rencontré dans le roman. C’était toujours un regard avec une forte envie de vivre. C’était pourquoi il était rempli d’énergie, de colère et de résistance.

C’était le regard d’un dragon.

« Quel regard noble. »

Cale souleva le dragon et le serra dans ses bras.

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About Team Cats in Bérets

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1 : Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2 : Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3 : Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *