La Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 15 – Départ (2)

Afin d’obtenir les résultats qu’il voulait, Cale a dû choisir de camper à la belle étoile. Mise à part celui qui était proche de la grotte cachée du Dragon Noir, il n’y avait pas d’autres villages sur le trajet.

« Miiiiiaou. »

Hong, le chaton rouge de la Tribu du Chat, miaula et remua sa queue, comme s’il était excité. C’était dû à la délicieuse odeur qui emplissait la zone.

‘Le bonheur de chaque jour vient du fait de manger un délicieux souper.’

C’était ce à quoi pensait Cale. Un souper chaud était le signal de la fin d’une journée longue et fatigante, et le début d’une soirée relaxante. Le plat principal de la soirée était une soupe avec de la viande de lapin.

« Merde. »

Ce n’était pas l’œuvre de Ron. Cale tourna le regard sur le côté. Choi Han, la personne qui avait attrapé les lapins, mangeait joyeusement sa soupe.

« Miiiiaou. »

*Tap. Tap.* On et Hong tapotaient sa jambe, lui demandant de leur en donner s’il n’en voulait pas. Hans avait un grand sourire sur son visage tandis qu’il s’approchait prudemment des deux enfants.

« Est-ce que nos deux précieux chatons-nim voudraient manger du bœuf séché que j’ai préparé pour eux ? C’est très sain, sans sel, ni conservateur. »

Naturellement, On et Hong ignorèrent Hans. Hans qui n’avait pas connaissance qu’ils faisaient partie de la Tribu du Chat, trouvait aussi adorable leur insolence et continua de traîner autour d’eux.

Contrairement au fait qu’ils ont eu leur première escarmouche, l’atmosphère était très détendue et paisible. Néanmoins, l’atmosphère autour des chevaliers semblait être un peu étrange. Ils continuaient de jeter des coups d’œil vers Choi Han, qui mangeait sa soupe aux côtés de Cale. Le Vice-Capitaine semblait agoniser.

« Tsk. »

Cale claqua sa langue.

Ce jour-là, le groupe de Cale avait dû combattre des dizaines de bandits. Celui qui s’est occupé de la majorité des bandits était naturellement Choi Han. Il n’avait pas tué les bandits. Cependant, il n’avait aucun problème à leur amputer un membre ou de les laisser avec une grosse cicatrice. De plus, il l’avait aussi fait avec une vitesse incroyable.

« Jeune maître, le combat est terminé. »

Le Vice-Capitaine avait reporté ceci à Cale, avec une expression choquée sur le visage. Il ne s’était pas attendu à ce que ça se termine aussi rapidement. Les bandits étaient ceux qui avaient été écartés du pouvoir dans une zone différente, proche d’ici. Ces bandits qu’ils avaient trouvés stupides, étaient à leurs limites et pensaient qu’ils pourraient s’occuper de cinq chevaliers avec l’avantage du nombre.

Malheureusement leur première cible finit par être le carrosse de Cale avec Choi Han.

La raison pour laquelle le visage du Vice-Capitaine était complètement pâle n’était pas à cause de la puissance des bandits.
Choi Han s’approcha aux côtés du Vice-Capitaine et ajouta.

« C’était une légère broutille. Même pas suffisant pour être un échauffement. »

Cale avait pu voir le Vice-Capitaine se raidir après avoir entendu les mots de Choi Han. De plus, il avait pu voir Choi Han avoir un sourire narquois à la réaction du Vice-Capitaine.

‘Il n’est vraiment pas le type de personne à laisser les autres faire ce qu’ils veulent de lui.’

Il était impossible que quelqu’un comme Choi Han, qui n’aurait aucun problème à corriger le fils d’un Comte, serait sympathique et laisserait les autres continuer à l’enquiquiner.

« Vous n’avez pas d’appétit ? »

Cale semblait frustré, tandis que Ron l’approcha avec son habituel sourire bénin. Il regardait à tour de rôles, la soupe de lapins et Ron, avant de réaliser soudainement. Ce vieil homme appréciait le taquiner.

« Oui. Pas du tout. »

Choi Han réagit à cette déclaration.

« Êtes-vous souffrant ?
– Non, ce n’est rien de ça. »

‘Je n’aurai eu aucun problème, si à la place des lapins, tu avais attrapé quoi que ce soit d’autre.’

Cale regarda vers Choi Han, et fit signe de la main pour lui dire de ne pas se soucier de lui. Cependant, Choi Han continua de regarder vers Cale avec un regard sérieux.

« Qu’est-ce que tu regardes ?
– … Était-ce la première fois que vous assistiez à un combat ? »

Cale répondit simplement à Choi Han qui lui avait demandé avec une expression grave.

« Quel combat ? Tu veux dire avec les bandits d’un peu plus tôt ?
– Oui.
– Évidemment. Je n’avais jamais vu autant de bandits auparavant.
– Je vois. »

Choi Han hocha la tête et marmonna silencieusement à lui-même.

« … C’était probablement la première fois que vous avez fait face à la mort.
– Ha. »

L’un des soldats poussa un cri de surprise.

« Ha ! »

Cale s’exclama bruyamment comme s’il était complètement choqué.

‘“Première fois que vous avez fait face à la mort”, mon cul. As-tu une idée de la nervosité que j’ai éprouvée ces derniers jours à cause de toi ?’

Mais ce n’était même pas ça. Le sourire de Ron lorsque Choi Han a rapporté les lapins, le fait de voir Beacrox aiguiser son couteau de cuisine… Cale était aussi nerveux à cause d’eux. Cale commença à penser à tous les moments nerveux qu’il a eut depuis qu’il a quitté le territoire des Hénituse.

‘Maintenant, je n’ai vraiment plus d’appétit.’

Il avait perdu tout appétit. *Clang.* La cuillère dans la main de Cale venait de tomber dans le bol de soupe. C’était pourquoi, il n’avait pas réalisé que les soldats le regardaient avec un regard compréhensif, ou que Choi Han avait arrêté de prêter attention aux autres autour de lui pendant qu’il pensait nostalgiquement au passé.

« Cale-nim.
– Quoi ? »

Cale était en train de penser qu’il n’avait plus besoin d’être nerveux, car il avait réussi à éviter de se faire corriger et avait aussi réussi à obtenir le Bouclier Indestructible, lorsque la voix de Choi Han le sortit de ses pensées.

‘Pourquoi est-ce qu’il continue à me parler ?’

« La première fois est toujours difficile à encaisser.
– De quoi tu parles ? »

Alors que Cale questionna austèrement en retour, Choi Han avait un léger sourire sur son visage avant qu’il ne demandât avec une expression impassible. L’expression dans ses yeux était extrêmement sérieux.

« Cale-nim, n’étudiez-vous aucun art martial ?
– Pas la peine.
– Ne devriez-vous pas avoir au moins la force de vous protéger vous-même ? »

Il y avait de l’inquiétude dans cette question. Cale se demanda pour quelle raison Choi Han était soudainement devenu aussi sérieux, mais décida de répondre tout de même à sa question.

« J’ai déjà beaucoup de moyens. »

Cale détacha son regard de Choi Han et regarda aux alentours. 15 soldats qui étaient plus forts que lui, et 5 chevaliers qui obtiendraient de bons résultats qu’importe où ils seraient assignés. À part eux, il n’y avait que quelques serviteurs, mais Ron, Beacrox, les deux chatons, et même le majordome adjoint Hans étaient bien plus forts que lui.

Cale croisa le regard de chacune de ces personnes avant de se tourner à nouveau vers Choi Han pour demander.

« Tu peux aussi les voir, n’est-ce pas ? »

‘C’est la protection pour le fils d’un riche Comte.’

Cale commença à sourire. Il savait qu’ils allaient tous le protéger. Bien sûr, il n’était pas sûr pour Ron et Beacrox, mais ils allaient au moins l’empêcher de se faire tuer par quelqu’un.

‘Et ils ne sont pas la seule protection.’

Cale décida d’être un peu plus honnête avec Choi Han, qui était assis là, à le regarder. Il tapota son torse avant de répondre.

« J’ai confiance en mon cœur. Je vais vivre. »

Bien sûr. Le Bouclier Indestructible entourant son cœur allait le protéger. Enfin, ce serait possible uniquement s’il évitait les personnes comme Choi Han…

Choi Han regarda vers Cale avec des yeux tremblants.

« Miiaou.
– Miaou.
– Hmm ? Qu’est-ce que vous faites ? »

On et Hong s’approchèrent de Cale et commencèrent à pousser sa jambe avec leurs petites pattes. À cause des griffes sur leurs pattes qui lui faisaient mal, Cale se renfrogna, mais les frère-et-sœurs de la Tribu du Chat s’arrêtèrent de manger et commencèrent à frotter leurs museaux sur la jambe de Cale.

*Clac.* Choi Han posa son bol de soupe vide et se leva de son siège.

« … Je vais aller m’entraîner à l’épée, maintenant.
– Juste après manger ?
– Je sens que j’ai besoin de devenir plus fort. »

‘…voyou effrayant. Es-tu en train d’essayer de devenir suffisamment fort pour balayer toute la Terre ?’

Cale, fatigué, se détourna. À ce moment, Beacrox l’approcha avec un nouveau plat.

« Bon appétit.
– Oh ! Merci. »

Cale regarda son assiette remplie d’épices d’une qualité excellente et d’un steak d’une qualité excellente, et commença à sourire.

« De la nourriture amère et des boissons comme de la limonade sont les meilleurs pour restaurer votre appétit. »

C’était la première fois que Ron lui avait servi de la limonade depuis leur interaction dans le magasin de thé. Cale ignora simplement la limonade car il était excité de manger du steak.

« Si tout le monde a fini de manger, nous allons bientôt commencer notre session d’entraînement de la soirée. »

Cale pouvait entendre la grosse voix du Vice-Capitaine et commença à réfléchir.

‘Le Vice-Capitaine a dû être motivé par Choi Han.’

Cale observa les chevaliers et les soldats pleins d’enthousiasme, alors qu’il mâchait son steak et même de la soupe de lapins. La soupe de lapins était assez goûteuse une fois qu’il l’avait testée. Bien sûr, il refusa catégoriquement le bœuf séché que les chatons lui offraient. Il n’y avait pas d’assaisonnement donc il ne voulait même pas y toucher.

***

‘3 jours.’

Cale calcula pendant qu’ils entraient dans le village.

‘Le Dragon Noir va causer une explosion de mana dans 3 jours.’

Ils étaient à présent dans le territoire d’un Vicomte qui était voisin du territoire Hénituse. Quelques années plus tôt, une villa appartenant au Vicomte a été construite dans la montagne, dans le côté droit du village.

Naturellement, bien qu’elle fût considérée comme étant la villa du Vicomte à la surface, en réalité, il appartenait au Marquis Stan, la personne responsable de la démence du Dragon Noir. Le Vicomte de ce territoire n’était rien de plus qu’un sous-fifre du Marquis.

‘Et dans la montagne, derrière la villa se cache la cave avec le Dragon Noir.’

Le Dragon Noir va causer une explosion de mana qui balayera la cave et la montagne. Cale regarda le petit pic, à droite de la montagne qu’il venait de traverser, et claqua sa langue.

Venion, de la famille du Marquis Stan. Cale pensait au second fils du Marquis. C’était un psychopathe cinglé qui avait handicapé son propre grand-frère pour obtenir sa position d’héritier. Ce psychopathe visitait la villa une fois de temps en temps pour torturer le Dragon Noir par pur plaisir.

« Tsk. »

Hans hésita face à Cale qui claquait sa langue, ramena rapidement Choi Han et commença à parler.

« Jeune maître, je vais prendre Choi Han-nim et chercher rapidement un hôtel. Je vous prie d’attendre un moment. »

Le carrosse s’était actuellement arrêté à l’extérieur de l’entrée du village.

« Qu’importe.
– Nous serons bientôt de retour. »

Cale hocha la tête face à la réponse de Hans tout en observant Choi Han. Il avait un regard nostalgique dans les yeux. Pour quelles raisons est-ce que Choi Han irait combattre une existence qui a causé une explosion de mana ? C’était parce qu’il ne pouvait pas abandonner ce village petit et silencieux.

Le village de Harris. Ce village était similaire au village qui lui avait enseigné à la fois l’amour et la haine. C’était ce qui l’avait poussé à agir pour sauver la vie de ces villageois qu’il ne connaissait même pas. Cale se renfrogna en interpellant Choi Han.

« Choi Han.
– … Oui ?
– Reviens vite.
– Ah. »

Choi Han s’exclama suite à une réalisation. Ce jeune garçon de 17 ans qui avait vécu des dizaines d’années commença à sourire innocemment tout en acquiesçant de la tête.
(TL notes : À noter, Choi Han ne vieillit pas vraiment.)

« Oui, monsieur. Je serai immédiatement de retour. »

Cale le congédia de la main comme s’il était agacé, mais Choi Han s’inclina avant de marcher rapidement vers le village avec Hans. Cale, qui préférait ce Choi Han concentré, à celui qui avait une expression vide, continua de l’observer avant de soudainement se renfrogner.

Il pouvait voir un carrosse se diriger rapidement dans leur direction.

‘J’ai un mauvais pressentiment.’

Cale avait l’impression que quelqu’un avec des mains extrêmement moites lui tendait une pomme empoisonnée. C’était un sentiment extrêmement amer. La raison de ce sentiment amer allait bientôt être révélée.

« Qu’est-ce que… »

Cale ne pouvait pas y croire.

Il pouvait voir un vieil homme qui ne pouvait pas éviter le carrosse, tomber sur la route. Il pouvait aussi voir Choi Han courir vers le vieil homme, de même que le carrosse qui continuait de descendre la rue comme s’il n’avait aucune intention de s’arrêter.

‘Qu’est-ce que c’est cliché !’

Il y avait un drapeau accroché au carrosse. Un serpent rouge. C’était le symbole du Marquis Stan. Les yeux de Cale commencèrent à trembler. C’était sur le point de se produire. L’incident allait bientôt se produire.

*Bang !*

Choi Han se lança pour sauver le vieil homme, et l’élan le força à s’écraser contre le mur d’un bâtiment. Ce n’est qu’à ce moment-là que le carrosse noir appartenant au Marquis Stan s’arrêta finalement.

« Haa… »

Cale laissa un soupir s’échapper alors qu’il ouvrit la porte du carrosse. Il semblerait qu’il n’avait pas d’autre choix que d’aller sur le site de cet évènement aussi cliché.

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About Team Cats in Bérets

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1 : Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2 : Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3 : Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *