Pourriture de la Famille du Comte – Chapitre 54 – En train de réfléchir (2)

Cale ne voulait pas voir le visage souriant de Tonka. Cependant, Amiru commença calmement à s’expliquer.

« Bob est du Royaume de Whipper. Il est originaire d’un petit village en bord de mer et était sorti pêcher lorsqu’il fit naufrage.
– Cela est vrai. Je vis une vie simple en pêchant au village. Ahahaha. Je ne sais pas comment j’ai fini comme ça. »

‘Une vie simple mon œil.’

C’était incroyable. Amiru qui n’avait aucune idée des pensées de Cale, continua de parler.

« C’est pourquoi il a pris un bateau la nuit dernière pour nous aider à découvrir ce qui s’est passé. »

Les yeux d’Amiru étaient clairs en regardant Tonka. Toutefois, Cale regarda aux alentours, il y avait également beaucoup de regards hostiles envers Tonka.

Un villageois du Royaume de Whipper. Leurs regards montraient leurs réels sentiments à propos de ce barbare. Cale porta un regard rapide autour d’eux avant de regarder Tonka. Tonka se mit à sourire.

« J’ai entendu dire que le jeune Maître-nim a lancé un large bouclier dans la capitale pour sauver tout le monde. J’ai demandé à la jeune demoiselle-nim de m’amener avec elle parce que j’ai entendu que vous étiez une personne puissante. »

Les yeux de Tonka devinrent sévères à ce moment. Cale eut soudainement un sentiment de danger.

‘C’est en train de devenir dangereux.’

Ce fut pourquoi il répondit immédiatement de la manière suivante.

« C’est pourquoi je suis actuellement en récupération.
– … Récupération ?
– Oui. Ce n’est pas un pouvoir puissant. C’est extrêmement faible. »

Amiru ajouta.

« Oui. Jeune Sire Cale abusa de son pouvoir pour sauver tout le monde. C’est pourquoi il visite notre territoire pendant sa récupération. »

Amiru regardait Cale avec sympathie, admiration, et d’autres émotions, mais Tonka était différent.

« Ah, c’était donc ça ? »

Il semblait avoir perdu tout intérêt. Il regarda Cale de la tête aux pieds avant de regarder ailleurs.

‘Bien. C’est comme ça que Tonka devrait se comporter.’

Se sacrifier pour les autres ? Un héro ? Tonka n’était pas intéressé par quelque chose comme ça. Tout ce qui lui importait et dont il faisait une obsession était la force. Il était le type de personne qui ignorait les personnes de son propre côté s’ils étaient faibles, et les tuaient même si nécessaire.

C’était pourquoi il était appelé un tyran.

« Sur ce, allons-y. »

Cale hocha la tête aux mots d’Amiru. Il put alors entendre les murmures de Tonka à côté.

« C’est bizarre. Je sens une personne forte dans les parages. »

Il était vraiment fou. Cale regarda le plafond vide.

‘- Je ne sens pas.’

Cale pouvait entendre la voix du Dragon Noir invisible dans sa tête. Les instincts de Tonka étaient encore plus puissants que ceux des Hommes-Bêtes. Cale prit la résolution qu’il devrait agir le plus faiblement possible autour de Tonka aujourd’hui.

***

« Nous sommes actuellement en train d’enquêter sur pourquoi le tourbillon aurait soudainement disparu. Mon père et les mages du territoire arriveront prochainement également. »

Cale regarda la mer calme près de l’île centrale et prétendit être surpris par les informations d’Amiru.

« C’est donc cela ? Cela me rassure. J’espère que l’on pourra rapidement savoir ce qui s’est passé. »

‘- Tu es un si bon menteur.’

Cale ignora la remarque du Dragon Noir alors qu’il regardait la mer avec un regard calme.

C’était assez chaotique. Tous les pêcheurs du village étaient là, ainsi que les personnes qui étaient venues pour la construction de la base navale. Ils regardaient tous aux alentours et discutaient entre eux. C’était encore plus bruyant à cause des autres tourbillons qui étaient toujours en pleine effervescence alentour. Cale observa tout cela et ajouta.

« J’espère que les autres tourbillons disparaîtront bientôt également. »

‘- Humain, tu mens encore. N’avais-tu pas dit que tu laisserais les tourbillons pour une année de plus ?’

Cale ignora de nouveau les remarques du Dragon Noir. Amiru hocha aux mots de Cale avec une expression déterminée.

« Oui. Nous trouverons ce qui s’est passé et nous débarrasserons des autres tourbillons également. Avec une telle opportunité devant nos yeux et tous ces gens qui nous aident, nous devons complètement profiter de cette opportunité. »

Cette Amiru passionnée fit Cale se sentir coupable alors qu’il s’exprimait.

« Je suis sûr que la famille Ubarr et vous l’accomplirez à coup sûr, Miss Amiru.
– … Merci. Je me sens beaucoup mieux après avoir entendu vos paroles, Jeune Sire Cale. »

Le regard chaleureux d’Amiru se dirigea vers Cale alors qu’elle se tenait là avec un sourire calme sur son visage. Cale répondit avec une expression sérieuse.

« Je me sens un peu patraque avec tout ce soleil, puis-je aller me reposer un peu à l’ombre ? »

Cale pouvait sentir le regard de Tonka sur lui venant de l’un des bateaux. Tonka continuait à regarder Cale de temps à autre. Il semblait toujours être à la recherche de l’odeur de la personne puissante. Toutefois, il n’y avait aucun moyen que Tonka trouve le Dragon Noir.
C’était la limite de quelqu’un qui ne pouvait pas sentir l’aura ou le mana.

« Ah, bien sûr. Reposez-vous bien, puisque vous êtes toujours en récupération. N’en faites pas trop.
– Merci. »

Cale se dirigea posément vers la forêt de l’île centrale. Amiru le regarda juste silencieusement alors qu’il allait à l’ombrage. Ce Cale, qui faisait tout de même ce qu’il était supposé faire alors qu’il était en récupération, était très différent du Cale d’avant. Même s’il disait être souffrant, il n’en avait pas du tout l’air. Il semblait juste être fatigué.

« C’est ce qui le rend formidable. »

En tant que personne qui rêvait de diriger son territoire dans le futur, Amiru pensait qu’elle devait devenir plus fiable comme l’était Cale. La passion emplit son regard calme alors qu’elle se dirigea rapidement vers les enquêteurs pour aider.

De l’autre côté, Cale se dirigeait vers l’autre côté de l’île. Puisque personne ne se trouvait là, ce serait un endroit parfait pour passer le temps.

‘- N’as-tu pas peur des corps qui se trouvent là ? Tu es à la fois faible et peureux.’

Cale ignora une nouvelle fois la remarque du Dragon Noir alors qu’il arrivait de l’autre côté de l’île. Il s’arrêta de marcher après avoir jeté un coup d’œil.

« Qu’est-ce que ? »
‘- Ce n’était pas moi ! Je ne l’ai pas fait !’

Le Dragon Noir déniait avec passion tout blâme. Toutefois, cette fois, Cale n’avait pas la luxure d’écouter le Dragon Noir. Il fonça rapidement vers le rocher où se trouvaient les cadavres de sirènes l’autre jour. Il ne put que s’arrêter une fois arrivé à côté.

‘… Est-ce que c’est Paseton qui a fait ça ?’

Le rocher était en morceaux.

« Comment est-ce que les corps de sirènes ont fini comme ça… »

Les corps de sirènes étaient réduits en poussière. Cale ne pouvait reconnaître les corps que parce qu’il les avait vu l’autre jour. Toute autre personne penserait que c’était une partie du rocher.

Cette force immense.

C’était définitivement le travail d’une Baleine.

Une Baleine extrêmement énervée.

*Splash. Splash.*

Soudainement, l’eau eut des remous. Le Dragon Noir s’exprima.

‘- Quelque chose est en train d’arriver du fond de l’océan. C’est très rapide !’

Cale leva la tête et regarda la mer. Il tressaillit et recula.

*Splaaaaash.*

Quelque chose de large s’éleva à la surface. C’était une forme de vie qui était de couleur gris foncé. Elle regarda directement Cale.

C’était une Baleine.

Un membre des Hommes-Baleines à bosse.

Les Hommes-Baleines à bosse étaient connus comme étant les gardiens de l’océan et protégeaient les formes de vie plus faibles. Pendant des générations, le Roi de la Tribu de la Baleine était une Baleine à bosse.

*Boum. Boum. Boum.*

Le cœur de Cale battait à toute vitesse. Le regard de la Baleine était rempli à la fois d’observation et d’envie de meurtre, un mélange d’instinct et de rationalité. C’était la première fois que Cale avait établi un contact visuel avec une puissante existence qui lui était hostile. Cette personne puissante toisait Cale et observait ce dernier de long en large.

Ce fut à ce moment.

‘- Cette Baleine stupide doit être folle !’

La voix énervée du Dragon Noir retentit dans l’esprit de Cale. Au même moment, un pouvoir puissant commença à émettre des vibrations dans l’air. Les yeux de la Baleine, qui étaient fixés sur Cale, tournèrent vers la source de la vibration.

‘- Comment oses-tu regarder mon humain faible comme cela !’

Le mana dans l’air commença à fluctuer et l’eau s’agita. Toutefois, la Baleine à bosse ne bougea pas d’un pouce. Plutôt, cette Baleine de 15m leva sa queue et frappa l’eau avec cette dernière.

*Spaaaaaaash !*

L’eau s’agitait rapidement.

Cette action confirma à Cale que c’était un Homme-Bête.

*Boom. Boom.*

Cale calma son cœur, puisque la Vitalité du Cœur avait remarqué le danger et commençait à se mettre en marche. Le Bouclier Indestructible s’élança également. Les pouvoirs anciens donnaient toujours priorité à la vie de leur propriétaire. Ils étaient à tout moment prêts à protéger leur propriétaire.

Cale tourna sa tête vers le vide où le mana se concentrait et était sur le point de parler.

Toutefois, une autre voix s’exprima en premier.

« Je n’essaie pas de me battre avec vous. »

C’était une voix aussi belle que celle des Sirènes dans la mythologie grecque. Cale tourna la
tête et vit la Baleine à bosse complètement révéler sa tête hors de l’eau.

« Wow. »

Un petit cri sortit de la bouche de Cale. C’était extrêmement large et effrayant. Il se dit que la tête de la Baleine pouvait facilement le tuer avec une petite tape.

‘- Pourquoi est-ce que tu lèves ta stupide tête ? Tu me dis que tout ce que tu as fait jusqu’à maintenant n’était pas pour te battre ? Baleine piteuse !’

Cale poussa un soupir aux mots du Dragon Noir avant de se diriger vers le mana. Un petit de quatre ans pouvait être très dangereux.

Le mana, qui semblait être prêt à tout détruire, laissa la place à la main de Cale. La Baleine semblait choquée par ce développement.

La main de Cale atteignit finalement quelque chose de rond. C’était la tête du dragon. Cale la caressa stoïquement pendant un moment.

« Ne te fâche pas. Tu vas te blesser. »

Le mana disparut rapidement. Cale entendit alors une voix douce.

‘- Je ne me blesserai pas. Je suis puissant.’

« Je sais, je sais. Mais tu dois toujours être prudent. »

C’était dûr de calmer un enfant de quatre ans. Toutefois, le Dragon Noir semblait avoir compris ce que Cale essayait de dire.

‘- Tu devrais être celui qui fait attention, faible humain.’

Le mana disparut complètement. Cale se tourna et regarda vers la Baleine une fois le mana disparu. La Baleine baissa lentement sa large tête vers Cale. Cale tressaillit à la taille de la tête, mais réussit à se tenir droit. C’était parce que l’intention meurtrière avait disparu du regard de la Baleine.

Dès qu’elle eut baissé la tête juste en face de Cale, la Baleine à bosse s’exprima.

« J’ai quelque chose à vous demander-. »

À ce moment.

Une petite Baleine nageait à toute vitesse depuis l’horizon. Elle se dirigeait vers eux. Elle semblait très petite et faible en comparaison de cette Baleine de 15m.
Cette Baleine les approcha rapidement et s’écria.

« Noona, tu ne peux le mordre et le tuer ! »

La Baleine à bosse en face de Cale se retourna rapidement.

*Splaaaaaaash !*

L’eau de mer fit des remous à cause des mouvements de la Baleine et trempa Cale.
Toutefois, Cale n’avait pas le temps de penser à ça. Il ferma les yeux.

‘C’est réellement cette Baleine à bosse.’

La petite Baleine venant vers eux était probablement Paseton. Cela voulait dire qu’il n’y avait qu’une existence qu’il appelait noona.

La fille de l’actuel Roi des Baleines et la future Reine des Baleines.

La Baleine qui était au front avec Choi Han et son équipe dans la bataille contre les sirènes.
Cale pouvait voir la cicatrice en forme de X sur le dos de la Baleine à bosse.

Witira.

C’était définitivement elle.

Le large visage de la Baleine se renfrogna. Cale commença à lentement reculer, ne voulant pas se retrouver impliqué dans cette réunion de la fratrie des Baleines à bosse.

La petite Baleine s’écria de nouveau.

« C’est quelqu’un que tu ne dois absolument pas tuer ! »

Le Dragon Noir s’exprima de manière confuse dans l’esprit de Cale.

‘- Qu’est-ce que cette petite Baleine a en tête ? Nous ne nous battons pas.’

Cale pensait la même chose. Cale se félicitait du fait que tout le monde était trop préoccupé par la situation de l’autre côté de l’île pour entendre la voix de cette petite Baleine. Sinon, tout le monde serait venu à cet endroit après avoir entendu les cris de la petite Baleine.
Ce ne fut pas long avant que les Baleines se rejoignirent. Toutefois, le Dragon Noir ajouta nonchalamment à cet instant.

‘- Au fait, juste pour que tu sois au courant, quelqu’un d’autre arrive.’
‘Quoi ? Quelqu’un d’autre ?’

Cale arrêta de reculer et se tourna vers la forêt.

« Muhahahahahah. Je le sens, je peux le sentir ! »

Un bâtard complètement taré dont les cheveux bruns ressemblaient à la crinière d’un lion apparut.

C’était Tonka. Ses yeux paraissaient complètement fous. Il se précipitait hors de la forêt en criant.

« Je sens quelqu’un de puissant ! »

Cale s’accroupit dès qu’il aperçut Tonka. Grâce à cela, Tonka et la Baleine à bosse se regardèrent l’un l’autre directement.

Cale rampa hors du chemin avant que la crevette ne se fasse mal. (Cela est tiré d’un proverbe coréen qui parle d’un faible qui se blesserait sans raison si il se tient entre deux personnes fortes qui se battent.)

 

<< Previous Chapter | Index | Next Chapter >>

Bookmark(0)

No account yet? Register

About TCF_TL_FR

Beware of the infamous cats from the Hénituse Household! A, Catto n°1: Cussing Cat, the most cat of us all. E, Catto n°2: Innocent Cat, the most flowery and sociable cat. L, Catto n°3: Bookworm Cat, the cat quietly judging people behind her books.

Leave a Reply

Your email address will not be published.